Alfred (Ontario)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alfred
Alfred (Ontario)
Église d'Alfred
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau de l'Ontario Ontario[1]
Région Est de l'Ontario
Subdivision régionale Prescott et Russell
Statut municipal Village
Maire Stéphane Sarrazin
Code postal K0B 1A0
Démographie
Population 1 350 hab. (2011)
Densité 3,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 33′ 22″ nord, 74° 53′ 16″ ouest
Superficie 39 170 ha = 391,70 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Le Chardo
Langue(s) Français
Fuseau horaire Est
Indicatif (+1) 613 ou 343
Code géographique 35 02023
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Ontario
Voir sur la carte administrative d'Ontario
City locator 14.svg
Alfred
Géolocalisation sur la carte : Ontario
Voir sur la carte topographique d'Ontario
City locator 14.svg
Alfred
Liens
Site web http://alfred-plantagenet.com/fr
Une des rues principales d'Alfred

Alfred est une localité franco-ontarienne du canton d'Alfred et Plantagenet, situé dans les comtés unis de Prescott et Russell (Canada). En 1997, la municipalité de village d'Alfred et la municipalité de canton d'Alfred constitue avec les municipalités de village et de canton de Plantagenet un canton municipal[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Alfred est arrosé par le ruisseau des Atocas[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

D'abord appelée Bradyville, la localité prend le nom d'Alfred en l'honneur d'un des fils du roi George III du Royaume-Uni en 1842. En 1952, le bourg obtient le statut de village. Alfred est la capitale de la patate-frite du Canada.

Population[modifier | modifier le code]

Suivant le recensement du Canada[4] , la population du village d'Alfred est en croissance modérée depuis plusieurs années.

Évolution de la population totale, 1991-2011

Recensement Population Variation (%)
2011 1 350 en augmentation0,7 %
2006 1 340 en augmentation3,0 %
2001 1 301 en augmentation5,9 %
1996 1 228 en augmentation5,0 %

La population du village d'Alfred est vieillisante, l'âge médian de 40,3 ans en 2001, augmente à 48,8 ans en 2011. Les groupes des enfants (0-14 ans) et des parents (25-44 ans) sont particulièrement en décroissance.

Groupes d'âge, village d'Alfred, 2001 et 2011

Groupe d'âge 2001 (nb) 2001 (%) 2011 (nb) 2011 (%)
0-14 ans 255 19,6 % 160 11,9 %
15-24 ans 135 10,4 % 175 13,0 %
25-44 ans 365 28,1 % 250 18,5 %
45-64 ans 290 22,3 % 445 33,0 %
65 ans et plus 245 18,8 % 325 24,1 %
Total 1 300 100 % 1 350 100 %

Notes : 1. Données non disponibles en 2006. 2. La somme peut être différente du total en raison des arrondissements à 5 près.

La communauté franco-ontarienne représente près de 90 % de la population du village d'Alfred.

Langue maternelle (2006-2011)[5]

Langue 2006 (nb) 2006 (%) 2011 (nb) 2011 (%)
Français seulement 1 075 88,5 % 1 165 87,9 %
Anglais seulement 1 160 17,6 % 85 7,0 %
Anglais et français 50 4,1 % 15* 1,1 %*
Autres langues 0 0,0 % 30* 2,3 %*
Total 1 215 100 % 1 325 100 %

Notes : 1. Données non disponibles en 2006. 2. Définition en 2001 : Première langue apprise et encore parlée; 2011 : Première langue apprise à la maison dans l'enfance et encore comprise par le recensé le . 3. La somme peut être différente du total en raison des arrondissements à 5 près. * Peut ne pas être significatif.

Culture[modifier | modifier le code]

Plusieurs écoles et collèges se partagent l'éducation et l'instruction des enfants du canton[6]:

  • Association des conseils scolaires des écoles publiques de l'Ontario (ACÉPO)
    • École Publique Plantagenet
    • Collège d'Alfred
    • Maison Familiale Rurale Franco-Ontarienne
  • Conseil scolaire de district catholique de l'Est ontarien[7]
    • École élémentaire catholique Saint-Joseph, Wendover
    • École élémentaire catholique Saint-Paul, Plantagenet
    • École élémentaire catholique Saint-Victor, Alfred
    • École secondaire catholique de Plantagenet

Le canton d'Alfred-Plantagenet projette la construction d'une future bibliothèque municipale à Alfred. FranCœur, un premier téléroman franco-ontarien tourné dans le village d'Alfred et dans la campagne environnante.

Économie[modifier | modifier le code]

Un entrepreneur projette d'implanter une usine d’asphalte mais le projet rencontre de l'opposition dans la population[8]. De plus, GYM ALFRED est le premier gym Canadien ouvert dans le village.

Société[modifier | modifier le code]

La scolarisation des enfants d'Alfred est assurée par l'école élémentaire catholique Saint-Victor du CSDCEO. Le Festival country d’Alfred, qui a lieu en juillet, existe depuis 1986[9]. Les organismes communautaires comprennent entre autres la société d'horticulture d'Alfred.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les informations de la fiche concernent le centre de population d'Alfred, qui correspond au village d'Alfred. Elles proviennent de Statistique Canada. 2012. Alfred, Ontario (Code 0007) et Ontario (Code 35) (tableau). Profil du recensement, Recensement de 2011, produit nº 98-316-XWF au catalogue de Statistique Canada. Ottawa. Diffusé le 24 octobre 2012. Consulté le 22 août 2013, sauf exceptions suivantes :
    a. Code postal : Postes Canada, « Nombre et carte des secteurs de livraison rurale et urbaine : K0B », Ontario, (consulté le 22 août 2013).
  2. Historique
  3. Chantal Quirion, « 1,9 million pour restaurer un pont », <Tribune Express, vol. 19, no 22,‎ , p. 3
  4. Statistique Canada : Recensements de la population 2011 et 2006 (centre de population d'Alfred), 2001 (village d'Alfred)
  5. Statistique Canada : Recensements
  6. Éducation
  7. CSDCEO
  8. Charles Despins et al., « Les plans officiels de Prescott-Russell et Champlain… pour qui? », Tribune Express, vol. 19, no 22,‎ , p. 6
  9. a. « Notre région un monde à découvrir », Le Carillon, vol. 67, no 25,‎ , p. 10 (lire en ligne). Note : Version papier et internet différentes.
    b. Chantal Quirion, « Une 27e édition sous le signe de la vitalité », Tribune Express, vol. 19, no 36,‎ , p. 16.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]