Alexeï Venetsianov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alexeï Venetsianov
Venetsianov self.jpg
Autoportrait, 1811
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
TverVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Алексей ВенециановVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Mouvement

Alexeï Venetsianov (en russe : Алексей Венецианов) () est un peintre russe de scènes de genre extraites de la vie paysanne, enseignant, membre de l' Académie russe des beaux-arts , fondateur de ce qu'on appelle l'école Venetsianov.

Biographie[modifier | modifier le code]

Venetsianov est né à Moscou mais provient d'une famille venue de Grèce en Russie[1], qui s'appelait Mikhapoulo-Proko ou Farmaki-Proko. L'arrière-grand-père du peintre Fédor Proko et son épouse Angela sont arrives en Russie, avec leur fils Gueorgui, dans les années 1730—1740. C'est là qu'ils reçurent le surnom de Venetsiano qui est devenu ensuite leur nom de famille sous la forme Venetsianov.

Alexeï Venetsianov est né le à Moscou. Son père est Gavrila Iourevitch et sa mère Anna Loukinitchna. Sa famille est commerçante, vend des groseilles, des bulbes de tulipe, mais aussi des tableaux. Alexeï travaille comme arpenteur dans un département public chargé de gérer la forêt. Alexeï se forme par lui-même à la peinture puis étudie chez Vladimir Borovikovski. Dans sa jeunesse il peint des portraits lyriques de sa mère (1802), de A. I Bibikov (1805), de Mikhaïl Fonvizine (1812).

À partir de 1807 il sert comme officier à Saint-Pétersbourg.

En 1811 il est nommé c'est-à-dire candidat à l'académie. La même année Venetsianov est reçu comme académicien. Il réalise pour obtenir son titre le portrait de Kirill Golovatchevski.

À l'époque de la campagne de Russie, en 1812 , ensemble avec Ivan Terebeniov, il pose sa candidature à l'association des nobles de la francophilie. Il étudie des scènes de genre dans des familles nobles ou bourgeoises. Il est membre de la Société impériale d'encouragement des beaux-arts.

Venetsianov, portrait de son épouse Marthe Afanassievna Venetsianov

En 1819 il abandonne ses fonctions d'officier et s'installe avec son épouse Marthe et ses deux filles Alexandra et Felitsata dans le village de Safonkovo dans le Gouvernement de Tver, où il poursuit ses recherches sur les scènes de genre de style paysan. Il organise là l'École Venetsianov où se formèrent plus de 70 artistes. Vassili Joukovski prend part à ce projet avec eux. Les travaux de leurs élèves sont exposés en même temps que les leurs lors des expositions.

Parmi ses élèves il eut notamment un peintre de talent, Grigori Soroka. En 1829 il reçoit le titre de peintre de cour.

Portrait de Serguei Zarianko 1865

Venetsianov est mort d'un accident de la route près de Tver dans le village de Poddoube le .

Il est enterré dans le cimetière du village de Doubrovskoïe (aujourd'hui Venetsianova) dans l'oblast de Tver, district d'Oudomeski.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Portrait de K. Golovatchevski par Venetsianov

Venetsianov a réalisé une galerie de portraits de plusieurs de ses contemporains : celui de l'écrivain Nicolas Gogol (1834), de Viktor Kotchoubeï (dans les années 1830), de Nikolaï Karamzine (1828). À la demande de l'académie Venetsianov a été invité à réaliser le portrait de l'inspecteur pédagogique de l'académie К. I. Golovatchevski. Le peintre le représente entouré de ses trois garçons qui symbolisent les trois arts : la peinture, la sculpture et l'architecture. Le portrait incarne ainsi l'unité de l'académie.

La grande popularité de Venetsianov lui vient de ses images de paysans. Moissonneurs, Berger endormi , Zakharka continuent d'attirer des spectateurs deux siècles après leur réalisation grâce à leur fraîcheur et leur sincérité.

Les moissonneurs, Venetsianov А.

En 1808 А. Venetsianov publie sa Revue des caricatures qui est bientôt interdite. La revue se composait de feuilles gravées : Allégorie des douze mois, promenade en luge, Belmoja. La caricature d'un dignitaire influent a, suppose-t-on, suscité la colère d'Alexandre Ier.

C'est à Venetsianov que l'on doit encore des icônes pour les églises des établissements d'enseignement comme la cathédrale de la Résurrection (Smolny), pour l'église de l'hôpital Oboukhovskaïa. Les dernières années le peintre a travaillé à des icônes pour le pensionnat de la jeunesse noble à Tver.

Il a également travaillé la technique du pastel sur papier et sur parchemin. Comme dessinateur il travaillait la lithographie.

А. Venetsiatov est l'auteur d'articles théoriques et de notes : Le secret de la peinture de Lipmanovski, Sur la perspective, sur le système d'enseignement dans les classes de dessin.

Galerie de peintures[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liste des tableaux d'Alexeï Venetsianov (ru)

Mémoire[modifier | modifier le code]

  • En 1955 un timbre-poste a été édité en URSS dédié à Venetsianov.
  • Dans la ville de Vychni Volotchek de l'oblast de Tver un monument a été érigé en souvenir des œuvres de Venetsianov.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Galina Konstantinovna Leonteva Alexeï Venetsianov Art, 198

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • A. A. Venetsanovq/Венецианова А. А. Tableaux de la fille de Venetsianov/ Записки дочери Венецианова. 1862.
  • Alexeï Venetsianov/ Алексей Гаврилович Венецианов. 1780—1847: Lettres de l'artiste et souvenirs de ses contemporains/ Венецианов в письмах художника и воспоминаниях современников / Вступ. статья, ред. и примеч. Abram Efros/Эфрос, Абрам Маркович|А. М. Эфроса и А. П. Мюллера. — М.; Л., 1931.
  • Alexeï Savinov/Савинов А. Н., Venetianov /Художник Венецианов, Leningrad; Moscou., Iskousstvo /Искусство,‎ , 140 p.
  • Alexeï Venetsianov/ Алексей Гавриилович Венецианов. 1780—1847: Альбом / Сост. М. V. Alpatov/ Алпатов. — М., 1954.
  • Alexeï Savinov/Савинов, Алексей Николаевич|Савинов А. Н. Алексей Гаврилович Венецианов: Vie et œuvre de Venetsainov/ Жизнь и творчество. М., 1955.
  • T. V Alekseiev /Алексеева Т. В. Venetsianov et la peinture de genre /Венецианов и развитие бытового жанра // История русского искусства. Т. 8. Кн. 1. М., 1963. С. 546—598.
  • Alexeï Venetsianov/ Алексей Гаврилович Венецианов, 1780—1847, Moscou;Léningrad., Izogis/ Изогиз,‎ , 72 p. (обл., суперобл.)
  • Elmira Goloubeva/Голубева, Эльмира Ильинична, l'école Venetsianova/Школа Венецианова, Leningrad.,‎ , 56, [2] p. (обл.)
  • Alexeï Venetsianov : le monde de l'art édition Iscousstvo 1980/ Алексей Гаврилович Венецианов: Мир художника. Статьи. Письма. Современники о художнике / Сост., вступ. статья и примеч. А. В. Корниловой. — Л.: Искусство, 1980.

Liens externes[modifier | modifier le code]