Alessandro Poglietti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alessandro Poglietti
Alessandro Poglietti after Jan Erasmus Quellinus.jpg

Alessandro Poglietti.
Gravure d'après Jan Erasmus Quellinus.

Informations générales
Décès
Nationalité
Activités
Mouvement
Palmarès
Distinction

Alessandro Poglietti, né à une date inconnue et mort à Vienne en , est un organiste, claveciniste et compositeur de l'époque baroque, probablement né en Moravie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alessandro Poglietti servit comme organiste de l'empereur Léopold Ier à compter de 1661 et jouit d'une bonne réputation comme interprète et professeur de musique. Il mourut à Vienne en 1683 alors que la ville subissait l'assaut des Turcs.

L'œuvre la plus connue de Poglietti est Le Rossignol, une collection de pièces pour clavecin publiée en 1677 et dédicacée à l'impératrice Eléonore de Neubourg. Ce recueil est composé de pièces qui relèvent de la suite et de la variation et qui comptent parmi les premiers exemples de musique descriptive ou à programme.

Ses autres compositions comprennent de nombreuses pièces pour instruments à clavier (12 ricercare, des canzone, toccatas et autres), de la musique de chambre – principalement des suites et sonates – de la musique vocale sacrée (messes), motets, des litanies, et un unique opéra, Endimione festeggiante (1677).

En 1676, Poglietti publia le Compendium oder kurtzer Begriff und Einfuhrung zur Musica, traité de la composition pour le clavier.

Fichiers audio
Rossignolo (1677) - Aria Allemagna avec 20 variations
Canzona and Capriccio über das Henner und Hannengeschrey ("Poules et Coqs")
Suite sopra la ribellione di Ungheria – Toccatina
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]