Alana Boyd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boyd.
image illustrant une athlète image illustrant australien
Cet article est une ébauche concernant une athlète australienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Alana Boyd Portail athlétisme
Athlète 02327.JPG
Alana Boyd lors du meeting de Reims en 2013.
Informations
Disciplines Saut à la perche
Période d'activité 2007 - 2016
Nationalité Drapeau : Australie Australienne
Naissance (32 ans)
Lieu Melbourne
Taille 1,71 m
Poids 59 kg
Records
Record d'Océanie : 4,81 m (2016)
Palmarès
Jeux du Commonwealth 2 - -

Alana Boyd (née le à Melbourne) est une athlète australienne spécialiste du saut à la perche.

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de Ray et Denise Boyd, anciens athlètes australiens médaillés lors des Jeux du Commonwealth et sélectionnés dans l'équipe d'Australie lors des Jeux olympiques de 1972 et 1976. Elle fait ses débuts sur la scène internationale à l'occasion des Championnats du monde de 2007 où elle s'incline dès les qualifications avec un saut à 4,20 m.

En 2008, l'Australienne s'adjuge son premier de championne d'Australie avec 4,45 m[1]. Elle améliore son record personnel fin juillet lors du meeting Herculis de Monaco en franchissant une barre à 4,56 m. Retenue dans l'équipe d'Australie pour les Jeux olympiques de Pékin, elle quitte la compétition dès les qualifications en ne parvenant pas à dépasser la barre de 4,30 m. Elle remporte son second titre national en plein air consécutif en début d'année 2009 (4,35 m).

Alana Boyd se distingue fin 2010 à New Delhi en décrochant la médaille d'or des Jeux du Commonwealth avec un saut à 4,40 m, devançant au nombre d'essais la Chypriote Mariánna Zaharíadi[2].

Elle améliore son record personnel en début de saison 2011 en franchissant 4,60 m à Perth. En début de saison 2012, elle bat de nouveau son record en le portant à 4,76 m dans la même ville. Elle conserve son titre des Jeux du Commonwealth en 2014 avec 4,50 m.

En 2015, elle se classe 11e de la finale des Championnats du monde de Pékin avec 4,60 m. Le 14 janvier 2016, elle franchit 4,71 m, son meilleur saut depuis 2012. Deux semaines plus tard, elle améliore son record personnel et continental en franchissant 4,77 m[3]. Ce record continental est battu par la Néo-zélandaise Eliza McCartney le 5 mars suivant[4].

Le 2 juillet, à Sunshine Coast, l'Australienne reprend ce record continental en effaçant une barre à 4,81 m[5]. Le 19 août, Alana Boyd échoue au pied du podium des Jeux olympiques de Rio avec 4,80 m, devancée aux essais par Eliza McCartney[6].

Elle met un terme à sa carrière sportive le 26 octobre 2016[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Marque
2010 Coupe continentale Split 6e 4,35 m
Jeux du Commonwealth New Delhi 1re 4,40 m
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 9e 4,55 m
Jeux olympiques Londres 11e 4,30 m
2014 Jeux du Commonwealth Glasgow 1re 4,50 m
Coupe continentale Marrakech 3e 4,30 m
2015 Championnats du monde Pékin 11e 4,60 m
2016 Championnats du monde en salle Portland DNS
Jeux olympiques Rio de Janeiro 4e 4,80 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Saut à la perche 4,81 m (AR) Drapeau : Australie Sunshine Coast 2 juillet 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Biographie sur le site de la Fédération australienne d'athlétisme », sur athletics.com.au (consulté le 19 mai 2011)
  2. (en) John Salvado, « Boyd family makes history at Games », sur news.smh.com.au,‎ (consulté le 19 mai 2011)
  3. Athleticsfan, « Australian Women's pole vault record Alana Boyd 4.77m »,‎ (consulté le 23 juin 2016)
  4. « IAAF: Teenage pole vaulter McCartney sets Oceanian record of 4.80m in Dunedin| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 23 juin 2016)
  5. « Boyd breaks Australian pole vault record » (consulté le 4 juillet 2016)
  6. « IAAF: Rio 2016 women pole vault final », sur iaaf.org (consulté le 20 août 2016)
  7. (en) « Australian record holder Alana Boyd retires », sur corporates.olympics.com.au,‎ (consulté le 26 octobre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]