Aisselier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maison Nelissen : à la base du toit, corniche sur aisseliers étirés de longueur dégressive[1].

Un aisselier, en charpenterie, désigne une pièce de bois placée suivant un angle d'environ 45° sous l'entrait retroussé d’une ferme de charpente et joignant l'arbalétrier situé sous celle-ci afin de soulager l'assemblage à la jonction des deux pièces.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Borsi Franco, Wieser Hans, Bruxelles, Capitale de l'Art Nouveau, éd, Bruxelles, capitale de l’Art nouveau, Mark Vokaer éd., , p. 43.

Voir aussi[modifier | modifier le code]