Agustín Cárdenas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Agustín Cárdenas
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
La HavaneVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Représenté par
Galerie Almine Rech (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Œuvres principales
Sans titre, Symposium international de sculpture de Montréal, Parc du Mont-Royal, 1964

Agustin Cárdenas ( à Matanzas - à La Havane) est un peintre et sculpteur d'origine cubaine. L'œuvre spirituelle, poétique et sensuelle d'Augustin Cárdenas séduisit les surréalistes dès son arrivée à Paris en 1955.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il participa à de nombreuses expositions à leur côté. Héritier de l'art mixte des Caraïbes et de Cuba. Il est aussi l'un des pionniers de la sculpture moderne, avec Constantin Brancusi ou Jean Arp. L'artiste sculptera d'abord des formes étirées, puis des totems abstraits. Agustin Cárdenas est représenté par plusieurs galeries parisiennes dont la galerie Almine Rech, la galerie Martel Greiner[1] ainsi que la galerie Michelle Champetier à Cannes.

Ces volumes souples témoignent de son aspiration pour une abstraction pensée des formes naturelles.

Il meurt à La Havane, à Cuba, mais est inhumé à Paris, au cimetière du Montparnasse (1re division), « tant il tenait à signifier son attachement à son pays de cœur »[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le cheval d'Agustín Cárdenas dans le parc de la médiathèque François-Mitterrand à Argentan[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Martel Greiner », sur Martel Greiner (consulté le )
  2. Le Promeneur, d’Agustín Cardenas (1974), L'Est républicain Valérie Susset, 27 novembre 2020.
  3. Le cheval d'Agustín Cárdenas.

Liens externes[modifier | modifier le code]