Agapanthia villosoviridescens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’Agapanthie à pilosité verdâtre ou Saperde à pilosité verdâtre (Agapanthia villosoviridescens) est une espèce de coléoptères de la famille des cérambycidés[1],[2].

Description[modifier | modifier le code]

Sa taille varie entre 10 et 23 mm. On le trouve de mai à septembre[3]. Il se caractérise par la présence de poils de couleur ocre verdâtre sur les élytres et tout le corps. Ses très longues antennes, de la taille de son corps, sont noires et blanches. On trouve des bandes longitudinales noires et jaunes sur sa tête et son pronotum[3].

Biologie[modifier | modifier le code]

Agapanthia villosoviridescens
dans son environnement
Agapanthia villosoviridescens
vu à Mannheim, Allemagne.

Sa larve est polyphage. Elle se nourrit des sommités fleuries d'astéracées (composées), d'apiacées (ombellifères) et d'orties (Urtica dioica), cirses.

Répartition[modifier | modifier le code]

Albanie, Allemagne, Angleterre, Autriche, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Corse, Crimée, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Kazakhstan, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Macédoine, Moldavie, Norvège, Nouvelle-Guinée, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Russie d'Europe, Sicile, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Tchéquie, Turquie, Ukraine, Yougoslavie[4]

Habitat[modifier | modifier le code]

On trouve l'Agapanthie à pilosité verdâtre à la lisière des forêts et des chemins forestiers[3] et il fréquente aussi les prairies et buissons généralement humides.

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Agapanthia acutipennis Mulsant, 1862[5]
  • Agapanthia angusticollis (Gyllenhal, 1817)[5]
  • Agapanthia lineatocollis (Donovan, 1797)[5]
  • Cerambyx (Stenocorus) viridescens Gmelin, 1790[5]
  • Cerambyx lineatocollis Donovan, 1797[5]
  • Cerambyx villosoviridescens DeGeer, 1775[5]
  • Cerambyx virens Voet, 1778 nec Linnaeus, 1758[5]
  • Saperda angusticollis Gyllenhal in Schönherr, 1817[5]
  • Saperda latreillei Fisher, 1806[5]
  • Stenocorus viridescens (Gmelin, 1790)[5]
  • Agapanthia pyrenæa Brisout, 1863[4]
  • Cerambyx viridescens Gmelin, 1790[4]
  • Saperda latreillei Fischer-Waldheim, 1806[4]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Picard F., 1929 - Faune de France 20: Coléoptères Cerambycidae - Lechevalier P. ed., Paris VII + 167 pp. PDF cerambycoidea.com
  2. Villiers A., 1978 - Faune des Coléoptères de France I. Cerambycidae - Encyclopédie Entomologique, XLII, P. Lechevalier ed., Paris, 611 pp.
  3. a b et c Heiko Bellmann, Guide Vigot des insectes et des principaux arachnides, Vigot, 2000, p 190
  4. a b c et d Catalogue of Life, consulté le 10 août 2014
  5. a b c d e f g h i et j BioLib, consulté le 10 août 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :