Cirse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cirsium

Cirsium arvense

Les cirses sont des plantes herbacées, bisannuelles ou vivaces, appartenant à la famille des Astéracées (ou Composées) et au genre Cirsium. L'appellation cirse vient du grec kirsion, nom d'un chardon employé pour lutter contre les varices appelées kirsos[1].

Description[modifier | modifier le code]

Très proches des chardons (genre Carduus), avec lesquels ils sont fréquemment confondus, ils s'en distinguent essentiellement par les aigrettes de leurs fruits, appelées aussi pappus : les chardons ont un pappus formé de poils simples ou denticulés, tandis que les cirses ont un pappus de poils plumeux. Pour le reste, il y a entre les deux genres beaucoup plus de ressemblances que de différences : tiges souvent ailées, feuilles épineuses, fleurs tubulées (le plus souvent dans les teintes roses) groupées en capitules, présence d'écailles ou de touffes de poils entre les fleurs, bractées épineuses.

Le mot cirsion désignait en latin une sorte de chardon censé lutter contre les varices (grec kirsos = varice).

Ravageurs[modifier | modifier le code]

La chenille d'Aethes cnicana vit sur les cirses.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Claude Rameau, Dominique Mansion, G. Dumé, Flore forestière française, Forêt privée française, , p. 1013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :