Afrasiab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Afrasiab
Localisation
Pays Drapeau de l'Ouzbékistan Ouzbékistan
Province Samarcande
Coordonnées 39° 40′ 17″ nord, 66° 59′ 15″ est

Géolocalisation sur la carte : Ouzbékistan

(Voir situation sur carte : Ouzbékistan)
Afrasiab
Afrasiab

Afrasiab ou Afrāsiab (Afrosiyob en ouzbek, Alp Er Tunga en turc) est un site archéologique situé près de Samarcande en Ouzbékistan.

Historique[modifier | modifier le code]

Afrasiab est le roi légendaire régnant sur les Tourans, père de Farangis, mentionné dans le poème épique persan de Ferdowsi, Shahnamah (Livre des Rois), dans lequel le Roi-héros se bat contre un Shah d'Iran légendaire, Kai Khosro. Al-Biruni nous dit que le calendrier khwarezmien commence avec l'arrivée de Siyāvash autour de 1300 av. J.-C.. Il est probable que les deux puissent être la même personne.

D'après Ferdowsi, Afrasiab est l'ancêtre des Hephtalites. Le nom serait apparu dans une dynastie ouïghoure et aurait aussi été revendiqué en tant qu'ancêtre par les Kara-Khanides.

Afrasiab se trouve sur la route de la soie, aux frontières de la Perse achéménide. Traditionnellement fondée pendant le VIIIeVIIe siècle av. J.-C., la cité d'Afrasiab a des emplacements confirmés archéologiquement comme datant de 500 av. J.-C. jusqu'au XIIIe siècle.

L'archéologie de ce site est conservée sur place dans le musée Afrasiab. Celui-ci possède les plus vieux pions d'échecs connus. Les peintures murales de ce site sont notoires.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alix Barbet , « Un chef-d'œuvre en danger, les peintures du palais d'Afrasiab », Le Monde de la Bible, n°109, mars-avril 1998, p.80-83.
  • M. Compareti et É. de la Vaissière, « Royal Naurūz in Samarkand », in Rivista degli Studi Orientali, nouvelle série, vol. LXXVIII, supplément n°1, Pise-Rome, 2006, 227 p. (compte-rendu en ligne).
  • Alix Barbet, « Samarkand, le sauvetage des peintures princières », Archéologia, n°568, septembre 2018, p.58-64.

Article connexe[modifier | modifier le code]