Adrianus de Jong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Adrianus de Jong
Image illustrative de l’article Adrianus de Jong
Carrière sportive
Arme Épée
Fleuret
Sabre
Biographie
Nationalité Drapeau : Pays-Bas Néerlandais
Naissance
Lieu de naissance Plantungan
Drapeau des Indes orientales néerlandaises Indes orientales néerlandaises
Décès (à 84 ans)
Lieu de décès La Haye
Surnom Arie de Jong
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 5
Championnats du monde 2 1 0

Adrianus Egbert Willem de Jong, aussi surnommé Arie de Jong, né le à Plantungan et mort le à La Haye, est un escrimeur néerlandais. Il possède le plus beau palmarès de son pays dans ce sport.

Biographie[modifier | modifier le code]

De Jong excelle aux trois armes, ce qui lui permet de remporter, entre 1910 et 1928, dix-huit titres nationaux (il détiendra les trois simultanément en 1924) dont la moitié à l'épée. C'est pourtant au sabre qu'il brillera le plus au niveau international, avec quatre médailles de bronze olympiques (En 1912, 1920 et 1924 et deux titres mondiaux (les deux premiers mis en jeu, en 1922 et 1923), tandis que l'épée lui rapporte une médaille de bronze olympique (1912) et une médaille d'argent mondiale (1923).

Sa cinquième médaille olympique aurait pu être d'un métal plus précieux que le bronze. Aux Jeux de 1924 (dont il est le porte-drapeau de la délégation néerlandaise), opposé au hongrois Sándor Pósta en poule finale, de Jong mène de trois touches à zéro, dans un match en quatre touches gagnantes. Mais, peu de temps avant qu'il ne porte le coup final, un incident dans la salle d'armes distrait le jury qui ne remarque pas la touche du néerlandais. Perturbé par l'incident, de Jong finira par perdre le match, une défaite qui le prive d'une médaille et d'un barrage contre Roger Ducret et János Garay pour l'or. Ironiquement, c'est Pósta qui remportera le barrage et la médaille d'or, tandis que de Jong se classe cinquième.

Au cours de sa carrière, de Jong a participé à cinq Jeux olympiques, un record national qu'il détiendra jusqu'aux sixièmes Jeux de Eric Swinkels en 1996. Militaire de carrière, il se reconvertit après sa retraite dans la restauration en dirigeant un restaurant indonésien à La Haye. Une des rues de la ville, une petite allée piétonne d'un quartier résidentiel, est nommée en son souvenir (la Arie de Jongstraat).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Sauf indication contraire, les médailles ci-dessous ont été gagnées au sabre

Lien externe[modifier | modifier le code]

AAdrianus de Jong sur le site sports-reference.com