Adolphe Lemoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lemoine et Montigny.
image illustrant un acteur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un acteur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Adolphe LemoineMontigny
Description de l'image Adolphe Lemoine dit Montigny 1839.jpg.
Naissance
Mons, Belgique
Décès
16e arrondissement de Paris
Activité principale auteur dramatique, comédien
Activités annexes directeur de théâtre
Distinctions honorifiques Chevalier de la Légion d'honneur

Adolphe Auguste Lemoine, dit Lemoine-Montigny ou simplement Montigny, est un comédien et auteur dramatique français, né en 1806 à Mons (Belgique) et mort le dans le 16e arrondissement de Paris[1],.

Il est le frère de l'auteur dramatique Gustave Lemoine, mari de la compositrice Loïsa Puget.

Biographie[modifier | modifier le code]

Directeur du théâtre du Gymnase et du théâtre de la Gaîté[2], il avait épousé la comédienne Rose Chéri.

La sœur de son épouse, Anna, ayant épousé l'acteur François-Louis Lesueur, il était également beau-frère de ces derniers, ainsi que l'oncle de la comédienne Anna Judic.

À son décès, Lemoine dit Montigny était chevalier de la Légion d'honneur.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1832 : Norbert ou le Campagnard, comédie-vaudeville en un acte
  • 1834 : Le Doigt île Dieu, drame en un acte, théâtre de l'Ambigu-Comique
  • 1834 : Une Chanson, drame-vaudeville en trois actes, Ambigu-Comique
  • 1836 : Un fils, drame en trois actes, Ambigu-Comique
  • 1836 : Wilson, ou une Calomnie, drame en trois acles
  • 1836 : Amazanpo ou la Découverte du quinquina, drame en quatre actes et sept tableaux,
  • 1836 : La Sœur grise et l'Orphelin, mélodrame en quatre actes et cinq tableaux[3]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris, état-civil numérisé du 16e arrondissement, acte de décès No258 de l'année 1880. Il décède à son domicile au 75 Rue de la Tour à l'âge de 74 ans. L'acte indique que le défunt est directeur du Théâtre du Gymnase et chevalier de la Légion d'honneur.
  2. Notice des travaux... de M. N. Quérard.
  3. Joseph Marie Quérard, Galerie des auteurs apocryphes.