Administration côtière norvégienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Norwegian Coastal Administration
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Fonctionnement
Statut
Directorat (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Fondation
Identifiants
Site web

L'Administration Côtière Norvégienne (en norvégien Kystverket) est une agence gouvernementale norvégienne responsable pour les structures de transport d'eau le long des 9,200 km de côte norvégienne. Elle est responsable des infrastructures de navigation côtière, de pilotage et des ports, en plus des phares. L'agence est dirigée par la Direction des Littoraux (Kystdirektoratet) et est subordonnée au Ministère de la Pêche et des Affaires Côtières. Le bureau principal se situe à Ålesund[1].

L'Administration compte 1100 employés[2].

L'histoire[modifier | modifier le code]

L'administration est créée en 1974 lorsque la Direction norvégienne des Ports, L'Autorité des pilotes de l'aéronavale et l'Administration de Navigation Côtière norvégienne ont été fusionnées. Son nom actuel date de 1981, après qu'elle a été réorganisée en cinq bureaux régionaux, situés à Arendal, Haugesund, Ålesund, Kabelvåg et à Honningsvåg. En 2002, le siège social est déplacé de Oslo vers Ålesund et, en 2006, la division de la construction, Secora, est reconstituée et devient une compagnie séparée, détenue par le Ministère du Commerce et de l'Industrie[3]. Le service de radio maritime est fourni par Telenor Radio Maritime.

En 2002, l'agence est déplacée de Oslo vers Ålesund, ainsi que six autres conseils d'administration et corps d'inspections, dans un programme dirigé par Victor Norman, Ministre de l'Administration et des Réformes gouvernementales du Parti Conservateur. Le coût pour déplacer les sept agences s'élèvent 729 millions de Couronnes Norvégiennes (NOK). Un rapport officiel de 2009 a conclu que les agences avaient perdu 75 à 90% de leurs employés, surtout ceux avec une longue ancienneté, et que pendant un temps, des fonctions et postes critiques pour la société étaient dysfonctionnels. Aucune réductions des coûts n'ayant été faite, il n'y eut pas d'impacts significatifs sur la zone en question, peu d'impact sur la communication entre les agences et les ministères. Dans un rapport de 2010, le Professeur Jarle Trondal a conclu qu'aucune des agences n'étaient devenues plus indépendantes à la suite des déplacements, malgré le fait que cela soit l'un des principaux arguments de la ministre. Heidi Grande Røys du Parti de Gauche Socialiste, le successeur du Norman, a déclaré que le mouvement avait eu un important effet symbolique sur la cible, et qu'elle ne voyait pas le manque d'avantages comme une raison de ne pas déplacer les organismes analogues plus tard[4],[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (no) Norwegian Coastal Administration, « Om kystverket » (consulté le 29 juin 2007)
  2. Kystdirektøren får krass kritikk
  3. (no) Norwegian Coastal Administration, « Historikk » (consulté le 29 juin 2007)
  4. (no) « Svekket av flytting », Norwegian News Agency,‎ (lire en ligne)
  5. (no) « Flytting av tilsyn ut av Oslo ga null effekt », Norwegian News Agency,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]