Acuité de Vernier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Exemple de vernier

L'acuité de Vernier est une mesure d'acuité visuelle qui évalue la capacité à discerner le décalage entre deux segments de graduation en coulissement parallèle l'un sur l'autre. L'unité de référence est le plus petit décalage perceptible connu. Dans la mesure où le décalage est parfois inférieur au diamètre et à l'espace des récepteurs de la rétine, cette perception demande une compensation cérébrale et de traitement pour être perçue. L'acuité de Vernier se développe rapidement durant la petite enfance et plus lentement durant l'enfance. Cette vision se dégrade cependant plus rapidement avec l'âge que la vision périphérique[1]. Le phénomène de correction cérébrale permettant de percevoir un décalage inférieur à ce qui est vu est appelé hyperacuité[2],[3],[4].

Test[modifier | modifier le code]

Le test consiste à demander au participant de juger le décalage entre deux lignes segmentées parallèles avec les deux yeux (en vision binoculaire) ou avec chaque œil (vision monoculaire)[5].

Les tests concernant les bébés et les enfants ne parlant pas sont effectués par des techniques d'électrophysiologie[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert H. Duckman, Visual Development, Diagnosis, and Treatment of the Pediatric Patient, Lippincott Williams & Wilkins, , 36–48 p. (ISBN 978-0-7817-5288-6, lire en ligne)
  2. (en) Sal Soraci et Kimiyo Murata-Soraci, Visual Information Processing, Greenwood Publishing Group, , 51 p. (ISBN 978-1-56750-685-3, lire en ligne)
  3. a et b (en) Gordon Dutton et Martin Bax, Visual Impairment in Children due to Damage to the Brain: Clinics in Developmental Medicine, John Wiley & Sons, , 80 p. (ISBN 978-1-898683-86-5, lire en ligne)
  4. (en) J.R. Brannan, Applications of Parallel Processing in Vision, Elsevier, , 95 p. (ISBN 978-0-08-086740-3, lire en ligne)
  5. (en) Ian P. Howard Center for Vision Research York University et Brian J. Rogers Department of Experimental Psychology Oxford University, Binocular Vision and Stereopsis, Oxford University Press, , 180 p. (ISBN 978-0-19-802461-3, lire en ligne)