Abelsonite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la minéralogie
Cet article est une ébauche concernant la minéralogie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet minéraux et roches.

Abelsonite
Catégorie X : minéraux organiques[1]
Général
Classe de Strunz 10.C0.A.20
Formule chimique NiC32H36N4
Identification
Masse formulaire 519,31 uma
Couleur rose, mauve,
rouge-brun
Système cristallin triclinique
Clivage bon à {111}
Échelle de Mohs 2 - 3
Trait blanc
Éclat adamantin, métallique
Propriétés optiques
Fluorescence ultraviolet non
Transparence translucide
Propriétés chimiques
Densité 1,45
Propriétés physiques
Magnétisme aucun
Radioactivité aucune
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L’abelsonite est un minéral composé de nickel (11,30 %), carbone (71,70 %), hydrogène (6,21 %) et azote (10,79 %), de formule NiC32H36N4 et de masse molaire 519,31 g/mol.

Il forme des cristaux tricliniques pourpres à brun-rouge. Les cristaux sont mous, avec une dureté dans l'échelle de Mohs de 2 à 3. Il a une masse volumique de 1,45 g/cm3.

Il fut d'abord décrit en 1975 à partir d'échantillons d'argile de Green River à l'est de l’Utah. Il est nommé d'après Philip Hauge Abelson, un physicien américain.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]