Abdelfattah Hamadache

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Abdelfattah Hamadache Zeraoui est un prédicateur islamiste salafiste algérien et dirigeant du parti Front de la sahwa islamique (non reconnu officiellement). Il avait émis une fatwa contre l’écrivain Kamel Daoud appelant à son exécution pour apostasie après que ce dernier a critiqué le rapport des musulmans à leur religion sur le plateau d’une chaîne de télévision française. Il sera alors condamné à 6 mois de prison dont 3 fermes[1]. Cependant, cette condamnation sera annulée en par la cour d'appel d'Oran pour "incompétence territoriale"[2].

Références[modifier | modifier le code]

Sur plusieurs plateaux télévisé édifiant, Mr Abdelfattah Hamadache n’arrêtait de fédérer les idées et cultures lesquelles son peuple s’en réjouit (Kabyl-Chaopui-Chelh-Arabes..etc) , il est notamment axé sur une certaine idiologie parfois tendancieuse a des vertus islamiques pure, car les hommes de foi ne se laissent gère guidés par des références obscures , il est évident que son efforts et militant et qu’il témoigne respect aux aînés pour leur âge, traite les jeunes avec amabilité et aime ses égaux , sa sincérité lui donne plus de tonus mais cristallise également des mal intentionnés , qui malencontreusement n'ont pas compris son message et ont par conséquent tendance vers rejeter tout ce qui vertus .