Dolby Digital

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis AC3)
Aller à : navigation, rechercher

Dolby Digital désigne une série de technologies audio numériques exploitant la compressions de données avec pertes, développées par les laboratoires Dolby dirigé par Samuel Briand et Olivier Girard. Initialement intitulé Dolby SR-D jusqu'en 1994, ses premières utilisations consiste à délivrer un son numérique pour les salles de cinéma, à partir de copies de films 35 mm. Il est également utilisé pour la télédiffusion TVHD, les supports DVD, les disques Blu-ray et les consoles de jeux. La famille des compressions de données AC3 est exploitée avec tous les formats d'exploitations en cinéma numérique, sauf avec le Dolby TrueHD[1].

Versions[modifier | modifier le code]

Le son Dolby Digital inclut plusieurs technologies (ou formats multicanal) qui comprennent le Dolby Digital (5.1), le Dolby Digital EX (6.1), le Dolby Digital Live, le Dolby Digital Surround EX, le Dolby Digital Plus, le Dolby TrueHD.

Dolby Digital[modifier | modifier le code]

La norme AC-3 est un procédé de compression numérique pour le son qui a été officialisée en 1992. Elle permet d’utiliser jusqu’à 6 canaux sonores indépendants avec un taux d’échantillonnage de 32, 44,1 ou 48 kHz et avec un taux de transfert allant de 32 à 640 kbit/s. Le Dolby Digital utilise ce principe de codage, c'est pourquoi on le désigne souvent sous ce nom.

Le Dolby Digital 5.1 dispose de 6 canaux dont 5 (avant gauche, central, avant droit, arrière gauche et arrière droit) utilisent la totalité de la bande passante (20 Hz à 20 kHz) et le dernier canal optionnel utilise seulement les extrêmes graves (en dessous de 120 Hz) pour alimenter un caisson de grave couramment appelé subwoofer.

Batman : Le Défi (Batman Returns) a été le premier film qui a utilisé la technologie Dolby Digital durant l'été 1992 dans les salles de cinéma. Le premier film Home theater compatible Dolby digital a été Danger immédiat au format Laserdisc en 1995.

Dolby Digital EX[modifier | modifier le code]

Le Dolby Digital EX est un format de diffusion 6.1. (L, C, R, Ls, Cs, Rs, LFE).

Inventée en 1999 à la demande de Gary Rydstrom, Director of Creative Operations de Skywalker Sound (Lucas Digital Ltd. LCC) pour Star Wars Épisode I-La menace fantôme.

Identique au 5.1, pour les voies Gauche, Centre, Droite avant (LCR) mais différent du 5.1 sur les deux voies surround (arrières) Ls et Rs (left surround et right surround). Le format 5.1 discret devient 6.1 : discret sur le LCR frontal et matricé LtRt sur le LCR arrière. C'est en quelque sorte un 3-2-3 (trois voies matricées sur deux canaux, reproduites sur trois haut-parleurs après dématriçage).

Le Dolby Digital EX est totalement compatible avec une reproduction 5.1. Bien que supérieur dans sa gestion de l'espace sonore, le surcoût induit, pour les auditorium cinéma et les salles de cinéma, fait que ce format reste confidentiel.

Dolby Digital Live[modifier | modifier le code]

Dolby Digital Live (DDL) est une technologie utilisée dans les jeux vidéo. Elle redirige en temps réel les sons multicanaux (5.1) provenant d'un PC vers la sortie S/PDIF. La fonction DDL se trouve dans le périphérique SoundStorm (Xbox et chipset nForce2) et dans certaines cartes son (Creative Technology, Turtle Beach[2] et Auzentech[3] utilisant C-Media), ou carte mère (Realtek's ALC882D[4], ALC888DD and ALC888H). La technologie existe aussi pour le DTS appelé DTS Connect.

Dolby Digital Plus[modifier | modifier le code]

E-AC-3 est dénommé Dolby Digital Plus et améliore le format AC-3 codec. Il permet un débit plus important (jusqu'à 6.144 Mbit/s), plus de canaux audio (jusqu'à 14 canaux en 13.1) et une meilleure compression. Il reste "compatible" avec le matériel AC-3 dans la mesure où un décodeur Dolby Digital Plus est capable de fournir une sortie au format AC3 sur S/PDIF. Ainsi le matériel (principalement les amplis audio/vidéo) capable de décoder de l'AC3 à partir d'une entrée S/PDIF reste utilisable. Mais il faut absolument avoir un décodeur AC3+. Un décodeur AC3 ne décode pas d'AC3+. En France le passage en juin 2009 de AC3 en AC3+ pour le codage audio des chaînes HD de la TNT sur le multiplex R5 a provoqué la perte du son sur de nombreux décodeurs DVB-T compatibles TNT-HD (mais pas AC3+), comme ceux de la marque Dreambox, ou encore le boîtier Sony PlayTV, certains téléviseurs vendus en 2007 de la marque Sharp et Loewe.

Dolby TrueHD[modifier | modifier le code]

Dolby TrueHD, développé par Dolby Laboratories se base sur le codec audio de Meridian. Il a pour but d'être utilisé dans les périphériques compatibles HD DVD et Blu-ray. TrueHD supporte 24 bit, 96 kHz avec un débit de 18 Mbit/s sur 14 canaux (HD DVD et Blu-ray Disc standard limitent ce nombre de canaux à huit).

Le cinéma numérique[modifier | modifier le code]

Le 20 juillet 2005 le comité des représentants des membres de Digital Cinema Initiatives définisse les caractéristique son du cinéma numérique.

Les caractéristiques normalisent une configuration des canaux, un format de fichier permettant une restitution sans problème dans les salle de cinéma.

Le nombre de bits et la fréquence d'échantillonnage sont définies. Du PCM 24bits 48kHz ou 96kHz.

Le nombre de canaux pourra être de 16 pleines bandes sur le DCP. en 5.1(6 canaux L,C,R,Sr,Sl,SW) ou 7.1 ( 8 canaux L,C,R,Sr,Sl,Bsr,Bsl,SW) les affectation des voies sont référencées. Puis modifier pour ce qui concerne les deux voies d'ambiance arrière avec l’arrive des canaux HI et VI pour les handicapé sensoriel. Avec le cinéma numérique les surrounds passe de 2(Sr et SL) ou 3 voies(Sr,Bsr et Bsl diffusent la même choses Sl avec le Dolby EX ou le DTS ES) a 4 voix les 4 voies d'ambiances (Sr,Sl,Bsr,Bsl) diffusent un signal distinct. Alors qu'en 35mm c’était le même signal diffuse sur les voies Bsr et Bsl.

Le son immersif 3D a fait son apparition.

Différents systèmes ont vu le jour et disparu, et non compatible entre eux.

Il y a aujourd'hui deux façons de faire du son 3D : en se basant sur le principe des canaux (multiplication des canaux) utilise par Auro 3D de Barco par exemple ou sur celui des objets sonores utilisé par le Dolby Atmos© de Dolby,

Licence[modifier | modifier le code]

Le format AC3 est soumis à une licence. Cela peut empêcher des distributions gratuites légales de logiciels le décodant. C'est par exemple le cas de VLC sous iOS.[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :