5e armée (Royaume-Uni)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 5e armée.

5e armée du Royaume-Uni
Image illustrative de l’article 5e armée (Royaume-Uni)
Hubert Gough vers 1916.

Création octobre 1916 - novembre 1918
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Branche Armée de terre britannique
Type Armée
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1916 - Bataille de la Somme
1917 - Bataille d'Arras
1917 - Bataille de Passchendaele
Commandant historique Hubert Gough

La 5e armée britannique est une unité de l'armée britannique lors de la Première Guerre mondiale. Elle a fait partie du corps expéditionnaire britannique sur le front de l'Ouest. Créée en , elle a participé aux principales batailles britanniques. Sévèrement battue lors de la première offensive allemande du printemps 1918, elle a été reformée au cours de l'été, sous le commandement de William Birdwood. Elle n'a plus eu d'actions déterminante jusqu'à sa dissolution à la fin du conflit.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

 : l'armée de réserve prend le nom de 5e armée.

Composition[modifier | modifier le code]

Bataille de la Somme (1916)[modifier | modifier le code]

La 5e armée britannique au début de son engagement dans la bataille de la Somme est formée :

Au cours de la bataille, la 5e armée est renforcée des corps suivants :

Historique des garnisons, campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

La 5e armée participe aux combats de la bataille de la Somme de septembre à . Elle occupe le front nord du BEF. Elle combat encore sous le nom d'armée de réserve lors de la bataille de la crête de Thiepval et de la bataille de Flers-Courcelette, puis sous le nom de 5e armée à la bataille des hauteurs de l'Ancre.

En 1917, la 5e armée participe à la bataille d'Arras au printemps, puis aux derniers combats de la bataille de Passchendaele.

En 1918, la 5e armée occupe une partie des lignes françaises au sud de la Somme. Le , cette armée supporte la première attaque des offensives allemandes de printemps, l'Opération Michael. Elle est incapable de contenir l'avance allemande, échec qui conduit au limogeage de Gough et à sa dissolution. Du mois d'avril au mois de mai, l'état-major de la 5e armée est nominalement commandé par le général Sir William Peyton. En mai la 5e armée est reformée sous les ordres du général William Birdwood. Elle ne participe pas aux dernières offensives alliées de la guerre.

Les chefs de la 5e armée britannique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]