15e division SS de grenadiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cette section ou cet article est une traduction incomplète. (07/09/2016)

Vous pouvez modifier la page pour effectuer la traduction.

image illustrant une unité ou formation militaire image illustrant allemand image illustrant la Seconde Guerre mondiale
Cet article est une ébauche concernant une unité ou formation militaire allemande et la Seconde Guerre mondiale.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

15e Waffen-Grenadier-Division der SS
Image illustrative de l'article 15e division SS de grenadiers

Création 1944
Dissolution Mai 1945
Pays Flag of the German Reich (1935–1945).svg Allemagne
Branche Schutzstaffel SS.svg Waffen-SS
Type Division SS
Guerres Seconde Guerre mondiale

La 15e division SS de grenadiers « Lettland » (1re lettonne) (en allemand 15. Waffen-Grenadier-Division der SS (lettische Nr. 1)) est une division Waffen-SS initialement constituée de volontaires lettons. Cette unité fait partie de la Légion lettonne.


Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Les dates les plus signifcatives de cette division sont les suivantes :

  • en février 1943 : création de la Lettische SS-Freiwiligen Division ;
  • en octobre 1943 : elle devient la 15. Lettische SS-Freiwiligen Division ;
  • en juin 1944 : elle reçoit le renfort de la 6e Brigade de SS lettons ; elle devient alors la 15. Waffen Grenadier Division der SS (Lettische Nr.1).

Son emblème est composé de la lettre L accompagnée du chiffre 1.

Son effectif maximumm atteint 15 192 hommes.

Elle évolue sur le terrains d’opérations de Narva avec le 3e SS-PZKorps de Steiner. Elle participe ensuite à la retraite de Courlande vers la Poméranie et est anéantie dans la région de Dantzig. Seul un simple groupe de combat rejoint la division Nordland dans Berlin et continue le combat même après la mort d’Hitler au sein d’un groupe de choc, afin de gagner le pont de Pichelsdorff tenu par les HJ afin de gagner les lignes anglo-saxonnes. L’attaque est un échec et se solde par la mort de presque tous les volontaires lettons.

Origines[modifier | modifier le code]

Le 15 février 1943, le quartier général du commandement SS[1] donna l'ordre d'enrôler une division SS de volontaires lettons dans la légion SS des volontaires lettons (Légion lettonne) en choisissant le 25 février comme date du début de l'enrôlement. Le 26 février s'ensuit l'ordre détaillé de la création de la nouvelle formation. La division créée par cet ordre est désignée comme la 15e division des volontaires SS lettons. Elle est ensuite dénommée 15e division de la Waffen SS), bien qu'à l'origine la dénomination officielle de cette division ne comprenne pas de nombre ordinal et qu'il est probable que ce nombre était seulement utilisé de manière non officielle. Dans les faits, la formation de la division n'est initiée qu'à partir du 23 mars.

La formation et l'entraînement de la division sont contrôlés par le Quartier Général de formation, sous le commandemment du SS-Brigadeführer et Generalmajor Peter Hansen, autorité équivalant à celle d'un Gruppenführer. Le 24 mai 1943, un ordre d'Himmler nomme le général von Pückler-Burghauss (en) commandant de division.

Le Standartenführer Artūrs Sigailis est nommé Oberführer (commandant de l'infanterie au sein de la division) sur ordre d'Hansen le 19 mars.

Du 22 octobre 1943 à juin 1944, la 15e division des volontaires SS lettons est sur le front, désignée comme 15e division SS de grenadiers Lettland (1re lettonne) (en allemand 15. Waffen-Grenadier-Division der SS (lettische Nr. 1)).

Commandants[modifier | modifier le code]

Les commandement successifs sont attribués comme suit :

  • février 1943 : SS-Brigadeführer Peter Hansen ;
  • mai 1943 : SS-Gruppenführer Carl Graf von Pückler Burghauss ;
  • février 1944 : SS-Brigadeführer Nikolas Heilman ;
  • juillet 1944 : SS-Brigadeführer Herbert von Obwurzer ;
  • janvier 1945 : SS-Oberführer Arthur Ax ;
  • février 1945 : SS-Oberführer Karl Burk.

Ordre de bataille[modifier | modifier le code]

Unité[2] Formation[3]! Commandant Notes
32e (3e) régiment letton d'infanterie 2 3 mai 1943, à Paplaka Colonel Arvids Krīpēns La dénomination initiale du régiment était "Régiment des volontaires SS et d'instruction de Paplaka" (SS Freiwilligen und Ausbildungs Regiment Paplaken).
33e (4e) régiment letton d'infanterie 26 juin 1943 à Vaiņode Colonel Vilis Janums La formation du premier bataillon de ce régiment fut initiée le 19 novembre, mais celle du deuxième le 17 novembre.
34e (5e) régiment letton d'infanterie 12 juillet 1943, à Cēsis Colonel Augusts Apsītis-Apse  
15e (1er) régiment d'artillerie fin avril 1943, à Jelgava  virspulkvedis  ⇔  Colonel Voldemārs Skaistlauks  
15e bataillon de reconnaissance 12 novembre 1943, à Ventspils Capitaine Pēteris Lapainis  
15e bataillon du génie fin août 1943, à Ventspils Capitaine Arturs Kļaviņš  
15e bataillon antichar 16 juin 1943, à Grobiņa et à Liepāja Capitaine Leonhards Trēziņš  
15e division antiaérienne première moitié de juillet 1943, à Lilaste Capitaine Arturs Bergs  
15e bataillon de liaison 1er août 1943, à Tukums et ses environs Capitaine Pēteris Ziebergs  
15e bataillon d'approvisionnement fin novembre 1943, à Paplaka Major Valdemārs Šmits  
Insigne de la 15e Division SS Lettonne

Lors la constitution de la division, le 31 décembre 1943, il y aun effectif total de 15 192 hommes, comprenant 471 officiers, 1 330 instructeurs et 13 391 soldats. Le 30 juin 1944 on décompte 18 413 hommes, soit respectivement 541 officiers, 2 322 instructeurs et 15 550 soldats.

Théâtres d'opération[modifier | modifier le code]

En novembre 1943, la division est envoyée au front. La première unité autorisée au front le 12 novembre est le 34e (5e) régiment. En allant au front, plusieurs unités manquaient jusqu'à 25% des effectifs, les régiments comptaient seulement deux bataillons.

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. (SS-Führungshauptamt ; abréviation - SS-FHA)
  2. Initialement, la numérotation des régiments d'infanterie de la 15e division en tant qu'unités nationales est 32e régiment SS de grenadiers volontaires (1er letton) et 33e (2e letton). En mai 1944, après l'incorporation de ces deux unités dans le VI Corps d'armée, les numéros 1 et 2 sont assignés aux deux premiers régiments de la 19e division. Mais les régiments de la 15e division sont respectivement renommés 3e et 4e régiment. Le 34e régiment est alors désigné dès l'origine 5e régiment letton.
  3. Date et emplacement de formation du commandement.

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]