États généraux (Pays-Bas)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Les États généraux est le nom porté par le parlement des différents Pays-Bas à différentes périodes de son histoire.

Dix-sept provinces[modifier | modifier le code]

Pays-Bas espagnols[modifier | modifier le code]

Pays-Bas autrichiens[modifier | modifier le code]

Provinces-Unies[modifier | modifier le code]

Les Provinces-Unies étaient elles-mêmes constituées de l'adhésion d'États provinciaux souverains dans certains champs politiques, économiques et sociaux.

États généraux des Pays-Bas du Sud[modifier | modifier le code]

Les États généraux des Pays-Bas du Sud parviennent à se maintenir après la scission consécutive à la révolte des grands Pays-Bas contre l'Espagne. Retombés sous la coupe du gouvernement de Madrid, puis de Vienne par transmission féodale des Habsbourg d'Espagne à ceux d'Autriche, ils se rebellèrent plusieurs fois contre les abus de la tutelle étrangère avant de proclamer la déchéance de la couronne autrichienne et la naissance des États belgiques unis en 1789.

Royaume des Pays-Bas[modifier | modifier le code]