Éloge de la fuite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Éloge de la fuite
Auteur Henri Laborit
Éditeur Folio
Collection Essais
Date de parution 1976
Nombre de pages 187
ISBN 9782070322831

Éloge de la fuite est un essai de Henri Laborit publié en 1976. Il analyse plusieurs aspects fondamentaux de la vie en société (l'amour, la mort, le travail, etc.)[1]. Il insiste sur le besoin quasi permanent de l'être humain à vouloir fuir la situation dans laquelle il se trouve, à la recherche d'un nouvel état de plaisir[2] et sur la difficulté pour lui de s'écarter des rapports de force et de pouvoir. L'auteur s'appuie sur ses connaissances en neurobiologie.

Faits divers[modifier | modifier le code]

Henri Laborit affirme[3] qu’il n’aurait jamais écrit l’Éloge de la fuite (1976), sous la forme qu’on lui connaît, s’il n’avait pas auparavant décrit plus profondément ses théories dans La Nouvelle Grille[4].

  •  : Création d'un site faisant référence à cet ouvrage : www.nouvellegrille.info et souhaitant prolonger la réflexion de Laborit à travers un travail collaboratif.
  •  : Création du site web Éloge de la suite au www.elogedelasuite.net sur la vie et l'œuvre de Laborit (incluant plusieurs références à La Nouvelle Grille).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Éloge de la fuite, un essai de Henri Laborit », sur pierre.coninx.free.fr (consulté le 19 novembre 2010)
  2. « Pourquoi l'éloge de la fuite? », sur www.lexisarte.com (consulté le 19 novembre 2010)
  3. Laborit 1976, p. 11 § Autoportrait
  4. Laborit 1974

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Laborit, Éloge de la fuite, Paris, Robert Laffont, , 187 p. (ISBN 9782070322831).
  • Henri Laborit, La Nouvelle Grille, Paris, Robert Laffont, coll. « Libertés2000 », , 352 p. (ISBN 9782070323371).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :