Élections législatives kazakhes de 2021

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élections législatives kazakhes de 2021
98 des 107 sièges du Majilis
(majorité absolue : 54 sièges)
Corps électoral et résultats
Inscrits 11 919 241
Votants 7 539 280
63,25 %  −13,9
Votes blancs et nuls 297 718
Nursultan Nazarbayev (2020-03-10) (cropped 2).jpg Nour-Otan – Noursoultan Nazarbaïev
Voix 5 148 074
71,09 %
 −11,1
Sièges obtenus 76  −8
Peruashev 2019 (cropped).jpg Ak Jol – Azat Peruashev
Voix 792 828
10,95 %
 +3,8
Sièges obtenus 12  +5
Qongyrov, May 2019 (cropped).jpg Parti populaire – Aiqyn Qongyrov
Voix 659 019
9,10 %
 +2
Sièges obtenus 10  +3

Les élections législatives kazakhes de 2021 ont lieu le afin de renouveler les membres du Majilis, la chambre basse du Parlement du Kazakhstan.

Le parti Nour-Otan remporte sans surprise le scrutin, l'opposition ayant été empêchée de participer et contrainte au boycott.

Contexte[modifier | modifier le code]

Affiches de campagne pour les élections

Il s'agit des premières élections législatives organisées sous la présidence de Kassym-Jomart Tokayev, dauphin du président Noursoultan Nazarbaïev, celui-ci ayant démissionné en 2019 pour lui laisser la place après 29 ans passés à la tête du pays. Nazarbaïev conserve toutefois une influence considérable ainsi que la présidence du parti au pouvoir, le Nour-Otan. Le Kazakhstan est généralement considéré comme ayant un régime autoritaire. Tous les partis en lice sont favorables au gouvernement[1],[2].

Système électoral[modifier | modifier le code]

Bulletin de vote utilisé.

Le Majilis est composé de 107 sièges pourvus pour cinq ans, dont 98 au scrutin proportionnel plurinominal avec un seuil électoral de 7 % dans une unique circonscription nationale. Si un seul parti dépasse le seuil électoral, le parti avec le deuxième plus grand nombre de votes reçoit au moins deux sièges[3]. Les neuf sièges restants sont élus au scrutin indirect par le Sénat, constitué de membres élus par les assemblées régionales ou nommés par le Président[4].

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives kazakhes de 2021[5],[6],[7]
Kazakhstan Majilis 2021.svg
Parti Voix % +/- Sièges +/-
Nour-Otan (NO) 5 148 074 71,09 Decrease2.svg 11,11 76 Decrease2.svg 8
Parti de la démocratie « La voie blanche » (Ak Jol) 792 828 10,95 Increase2.svg 3,77 12 Increase2.svg 5
Parti populaire (QHP) 659 019 9,10 Increase2.svg 1,96 10 Increase2.svg 3
Parti social démocrate patriotique (Auyl) 383 023 5,29 Increase2.svg 3,28 0 Steady.svg
Adal 258 618 3,57 Nv 0 Steady.svg
Membres élus au scrutin indirect 9 Steady.svg
Suffrages exprimés 7 241 562 96,05
Votes blancs et invalides 297 718 3,95
Total 7 539 280 100 - 107 Steady.svg
Abstentions 4 376 623 36,75
Inscrits / participation 11 915 903 63,25

Analyse[modifier | modifier le code]

Le scrutin voit la victoire attendue du Nour-Otan, en l'absence de réelle opposition. La police arrête le jour même quelques manifestants dans la plus grande ville du pays, Almaty[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Kazakhstan Sets January 10 Date For Parliamentary Elections », sur RadioFreeEurope/RadioLiberty, rferl (consulté le 12 janvier 2021).
  2. « Kazakhstan : victoire sans suspense du parti au pouvoir, avec plus de 70 % des voix », sur Le Monde.fr, Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le 11 janvier 2021).
  3. Explications concernant le système électoral sur IPU
  4. Republic of Kazakhstan IFES
  5. (ru) « Предварительные итоги явки на выборы в Казахстане - 63,3 процента », sur Главные новости Казахстана - Tengrinews.kz, Tengrinews.kz,‎ (consulté le 11 janvier 2021).
  6. (en) « Meeting of Central Election Commission on results of regular elections of deputies of the Mazhilis of the Parliament of the Republic of Kazakhstan of the VII convocation », sur www.election.gov.kz (consulté le 12 janvier 2021).
  7. (ru) « Подвели окончательные итоги парламентских выборов », sur Liter.kz, liter.kz,‎ (consulté le 12 janvier 2021).
  8. « Au Kazakhstan, le parti au pouvoir remporte facilement des législatives sans opposition », sur LExpress.fr, lexpress, (consulté le 11 janvier 2021).

Voir aussi[modifier | modifier le code]