Église Saint-Jean-le-Rond de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 14 septembre 2009 à 21:47 et modifiée en dernier par BenzolBot (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Saint-Jean-le-Rond est une église de Paris aujourd'hui détruite.

Comme son nom l'indique, l'église Saint-Jean-le-Rond, accolée au mur gauche de la nef de la Notre-Dame de Paris, fut d'abord un baptistère. Si la date de sa construction demeure incertaine, on sait qu'elle fut désaffectée et sans doute détruite en 1748. Ce qui n'empêche pas Victor Hugo de l'évoquer dans Notre-Dame de Paris. Elle avait le statut de paroisse et on y célébrait le culte de sainte Geneviève : la légende veut en effet qu'au Ve siècle celle-ci ait réuni dans le baptistère les femmes parisiennes pour les exhorter à lutter contre Attila par leurs prières.

Jean le Rond d'Alembert, enfant illégitime de Mme de Tencin, a été retrouvé, nourrisson, abandonné sur les marches de cette église, en 1717.

Voir aussi

Une autre église Saint-Jean-le-Rond existe à Auxerre.