École de Leipzig

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'École de Leipzig désigne un groupe de peintres allemands de tradition figurative dont la carrière s'est déroulée à l'époque de la République démocratique allemande. À l'écart de l'Europe occidentale, pour la plupart étudiants de la Hochschule für Grafik und Buchkunst Leipzig, ces artistes ont élaboré un art, qui, tout en étant influencé par le réalisme socialiste censé porter un regard critique sur le fascisme et le nazisme, vise indirectement le communisme qu'ils subissent. Pour contourner la censure, ils ont recours aux grands sujets historiques (Réforme, Guerre de Trente Ans...) et à l'allégorie[1]. Souvent exposés dans les expositions quinquennales, ils sont représentés par le galeriste berlinois Gerd Harry Lybke.

Les fondateurs[modifier | modifier le code]

La Nouvelle école de Leipzig[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Nouvelle école de Leipzig.

Élèves des précédents, ils prolongent cette tradition figurative critique après la chute du mur de Berlin :

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les arts plastiques en RDA et le fascisme, p. 222-224 in La RDA au passé présent: relectures critiques et réflexions pédagogiques sous la direction de Catherine Fabre-Renault, Élisa Goudin et Carola Hähnel-Mesnard, Éditeur Presses Sorbonne Nouvelle, 2006, (ISBN 2878543440 et 9782878543445).