À qui ai-je l'honneur… ?

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

À qui ai-je l'honneur… ?
Auteur Jean Amila
Genre Roman policier
Éditeur Gallimard
Collection Série noire
Lieu de parution Paris
Date de parution 1974
Nombre de pages 191
Chronologie

À qui ai-je l'honneur… ? est le dix-septième roman policier de Jean Amila paru dans la collection Série noire avec le numéro 1683 en 1974.

Résumé[modifier | modifier le code]

Après avoir passé cinq ans en prison pour meurtre et blessures de voyous, Georges Guillot, dit Géo, travaille depuis sept ans dans un garage de Bercy. Il a épousé Yvette, la fille de son patron.

Francis vient le voir pour lui demander des renseignements sur un ancien hold-up perpétré par Daubrac, un de ses anciens compagnons de cellule. Se sentant menacé, il dérouille Francis et le laisse pour mort. Il avoue alors son passé à sa femme et à son patron qui lui demandent de partir. Il revient peu de temps après et retrouve son patron battu par un homme portant la rosette de la Légion d’honneur. Yvette a été enlevée par Francis et est séquestrée au bord de la mer, en Normandie.

Géo demande de l’aide à un ami qui le dirige vers l’inspecteur Lentraille…

Éditions[modifier | modifier le code]

Le roman est publié dans la Série noire avec le numéro 1683 en 1974[1]. Il est réédité avec le numéro 459 dans la collection Carré noir en 1982[2].

Autour du livre[modifier | modifier le code]

Après ce roman et à la suite de son agression en 1975, Jean Amila ne publiera plus rien pendant sept ans.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]