À l'ouest des rails

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
À l'ouest des rails
Titre original 铁西区
Tiě xī qū
Réalisation Wang Bing
Scénario Wang Bing
Sociétés de production Wang Bing Film Workshop
Pays d’origine Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Genre documentaire
Durée 551 minutes
Sortie 2002


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

À l'ouest des rails (铁西区, Tiě xī qū) est un film documentaire chinois réalisé par Wang Bing, sorti en 2002.

Le film est 7e dans la liste des meilleurs films des années 2000 des Cahiers du cinéma[1].

Le film est divisé en trois parties :

  • Partie 1 : Rouille (铁西区第一部分:工厂)
  • Partie 2 : Vestiges (铁西区第二部分:艳粉街)
  • Partie 3 : Rails (铁西区第三部分:铁路)

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film est tourné dans le district de Tiexi, dans l'agglomération de Shenyang, au nord est de la Chine. Il retrace la vie des ouvriers d'un énorme complexe industriel en déclin et de leurs familles, au tournant du XXIe siècle. La première partie, Rouille, tourne autour de la fermeture du dernier haut fourneau de l’usine. La deuxième, Vestiges, décrit la vie quotidienne des habitants du quartier. La troisième, Rails, suit le trajet du train qui parcourt l’usine.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Wang Bing filme entre 1999 et 2001 la lente agonie de la plus grande zone industrielle de l'époque de Mao qui employait au début des années 1980 près d'un million de travailleurs et comptait une centaine d'usine. Cet impressionnant documentaire de plus de neuf heures est un chef d’œuvre, un exemple de simplicité et d'humilité[2].

  1. Cahiers du cinéma no 652, janvier 2010.
  2. Adrien Gombeaud (sous la direction d'), Dictionnaire du cinéma asiatique, Nouveau monde (éditions), , 640 p. (ISBN 978-2-84736-359-3), A l'ouest des rails pages 13 et 14 (par Luisa Prudentino)

Liens externes[modifier | modifier le code]