Wang Fu (philosophe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wang (patronyme).
Page d'aide sur les redirections Pour le peintre de la fin du XIVe siècle, voir Wang Fu.
Dans ce nom chinois, le nom de famille, Wang (王), précède le nom personnel.

Wang Fu (chinois : 王符), vers 78-163, est un philosophe chinois natif du Xian de Zhenyuan (Gansu). Il est surtout connu pour le Qian fu lun (潛夫論, Les Commentaires d'un reclus), un texte métaphysique et politique qui critique l'état de la société de l'époque et prône fortement le modèle confucianiste de gouvernement.

Traduction[modifier | modifier le code]

  • Propos d'un ermite, trad. Ivan P. Kamenarovic, Le Cerf, 1992

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Étienne Balazs, La Bureaucratie céleste. Recherches sur l'économie et la société de la Chine traditionnelle, Gallimard, « Tel », 1968
  • (en) Ann Behnke Kinney. The Art of the Han Essay: Wang Fu's Ch'ien-Fu Lun. Phoenix: Arizona State University Center for Asian Research, 1990. ISBN 0-939252-23-6

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :