Waldszenen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Waldszenen (Scènes des bois), op. 82, est un recueil de neuf petites pièces pour piano composées par Robert Schumann en 1849.

Chacune de ces neuf pièces a un titre, tout comme chacune des Scènes d'enfants op. 15 :

  1. Entrée (Eintritt)
  2. Chasseur aux aguets (Jäger auf der Lauer)
  3. Fleurs solitaires (Einsame Blumen)
  4. Lieu maudit (Verrufene Stelle)
  5. Paysage souriant (Freundliche Landschaft)
  6. À l’auberge (Herberge)
  7. L’Oiseau-prophète (Vogel als Prophet)
  8. Chant de chasse (Jagdlied)
  9. Adieu (Abschied)

Dans le style simple et harmonieux qui lui est caractéristique, Robert Schumann décrit avec poésie une promenade faite de tableaux, où vogue un esprit d'enfant habituel dans sa musique. On y trouve l'amusement (Paysage souriant, Chant de chasse), le faux sérieux (Lieu maudit, Chasseur aux aguets), la tendresse (Entrée, À l'auberge, Adieu), l'émerveillement onirique (Fleurs solitaires) et jusqu'à la fascination. L'Oiseau-prophète, la pièce la plus étrange du recueil, qui entreprend d'imiter un chant d'oiseau, fait en effet preuve d'une pureté qui préfigure les futurs efforts de Maurice Ravel et d'Olivier Messiaen en la matière.

Lien externe[modifier | modifier le code]