Transparence (informatique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Transparence (homonymie).

Dans les systèmes répartis, la transparence fait référence au fait d'adhérer à une interface externe, autant que possible, qui change alors un comportement interne. La transparence dans les systèmes répartis, possède huit dimensions, qui ne sont pas indépendantes les unes avec les autres :
Au plus bas niveau:

  1. Accès : L'accès à une composante du système réparti, se fait d'une façon unique et uniformisée pour tout le système.
  2. Localisation : L'utilisateur ne connait pas la localisation d'une composante dans le système.

Au niveau intermédiaire:

  1. Migration : Les composantes peuvent changer de place dans le système, sans que l'utilisateur n'en soit conscient.
  2. Réplication : Une composante peut être répliquée plusieurs fois, mais l'utilisateur ne la voit comme une seule et unique composante.
  3. Concurrence : L'utilisateur pense qu'il est seul dans le système, même si une composante est utilisée simultané par plusieurs utilisateurs.

À un niveau plus haut:

  1. Extensibilité : L'utilisateur ne sait pas comment l'extensibilité est utilisée dans le système réparti
  2. Performance : L'utilisateur ne sait pas comment la performance est maintenue dans le système
  3. Défaillance : L'utilisateur ne sait pas comment le système traite les erreurs et assure une qualité de services.