Stephen Scott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stephen Scott

Naissance 13 mars 1969 (45 ans)
Queens (New York)
Genre musical Jazz (post-bop)
Instruments piano
Années actives 1980-1990

Stephen Scott est un pianiste américain de jazz.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Il commence à jouer très jeune au piano et ses capacités lui permettent à 12 ans de prendre des cours particuliers à l'école privée Juilliard School à New York[1]. Ayant principalement reçu une formation classique au piano, il est tout de même influencé dans sa jeunesse par d'autres musiques comme le reggae ou la salsa. Scott découvre réellement le jazz au lycée et participe en 1988 à l'enregistrement de l'album Look What I Got de la chanteuse jazz Betty Carter. Il enchaîne ensuite plusieurs enregistrements dont un album du trompettiste Roy Hargrove en 1990 aux côtés du trompettiste Wynton Marsalis.

Scott enregistre un premier album remarqué en tant que leader en 1991 pour le label Verve, accompagné par des musiciens de talent tels que Roy Hargrove et le saxophoniste Joe Henderson. L'année suivante il participe à l'album Lush Life: The Music of Billy Strayhorn de Henderson dont le morceau éponyme est récompensé par un Grammy Awards et enregistre un second album en leader pour Verve cette année-là. Au cours des années 1990 et 2000 il collabore aux enregistrements d'albums de différents musiciens, en particulier le contrebassiste Ron Carter et le saxophoniste ténor Sonny Rollins.

À propos de son style, Richard S. Ginell écrit sur Allmusic que Scott « propose une technique formidable », qu'il compare à celle de musiciens comme Ahmad Jamal, Wynton Kelly, Bud Powell ou encore McCoy Tyner. Sur son album Beautiful Thing (1996), il a aussi démontré sur quelques morceaux sa volonté à sortir d'un style plus classique pour celui davantage jazz-soul ou latin[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

En leader (partielle)

Enregistrement Nom de l'album Label et notes.
1991 Something to Consider Verve Records. Album studio.
1992 Aminah's Dream Verve Records. Album studio.
1994 Renaissance PolyGram. Album studio.
1996 Beautiful Thing Verve Records. Album studio.
2006 Vision Quest Enja Records. Album studio

Collaborations (partielle)

Enregistrement Leader Nom de l'album Label et notes.
1988 Betty Carter Look What I Got Verve Records. Album studio. Grammy Awards pour l'album en 1988 dans la catégorie Best Jazz Vocal Performance, Female[2]
1989 The Harper Brothers Remembrance: Live at the Village Vanguard Polydor. Album live.
1990 Roy Hargrove Public Eye Novus.
1991-92 Charles Fambrough The Charmer CTI Records. Album studio.
1992 Joe Henderson Lush Life: The Music of Billy Strayhorn Verve Records. Album studio. Grammy Awards pour le morceau Lush Life en 1992 dans la catégorie Best Jazz Instrumental Performance, Soloist[3]
1992 Ron Carter Friends Blue Note Records.
1995 Roy Hargrove Parker's Mood PolyGram.
1995 Sonny Rollins Sonny Rollins +3 Milestone Records.
1996 Frank Foster Leo Rising Arabesque.
1996 Steve Turre Steve Turre Verve Records.
1997 Ron Carter Bass and I Blue Note Records.
1998 Sonny Rollins Global Warming Milestone Records. Album studio.
1997 Ron Carter Orfeu Blue Note Records.
1999 Justin Robinson The Challenge Arabesque Records. Album studio.
2000 Sonny Rollins This Is What I Do Milestone Records. Album studio. Grammy Awards pour l'album en 2000 dans la catégorie Best Instrumental Jazz Performance, Individual or Group[4]
2000 Ron Carter When Skies Are Grey Blue Note Records.
2001 Sonny Rollins Without a Song : The 9/11 Concert Milestone Records. Album live. Grammy Awards pour le morceau Why was I Born? en 2005 dans la catégorie Best Jazz Instrumental Solo[5]
2006 Ron Carter Dear Miles EMI.
2007 Clifton Anderson Decade EmArcy Records.
2008 Ron Carter Jazz and Bossa Blue Note Records.
1980-2007 Sonny Rollins Road Shows, Vol. 1 EmArcy Records. Album live.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Richard S. Ginell, « Stephen Scott -biography », sur allmusic.com (consulté le 25 novembre 2011).
  2. (en) « GRAMMY Awards -Look What I Got », sur allmusic.com (consulté le 25 novembre 2011).
  3. (en) « GRAMMY Awards -Lush Life », sur allmusic.com (consulté en aout 2011).
  4. (en) « GRAMMY Awards -This Is What I Do », sur allmusic.com (consulté le 25 novembre 2011).
  5. (en) « GRAMMY Awards -Why Was I Born? », sur allmusic.com (consulté le 25 novembre 2011).