Sava Savanović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sava Savanović (Serbe: Сава Савановић) est l'un des plus célèbres vampires du folklore serbe.

Légende[modifier | modifier le code]

Sava Savanovic aurait vécu dans un ancien moulin à eau sur la rivière Rogačica dans le village Zarožje, municipalité Bajina Bašta[1]. Il est dit qu’il avait l'habitude de tuer et de boire du sang provenant de meuniers venus mouliner leur grain. Même s'il est coutume de dire qu'il a été le premier vampire serbe, on fait valoir qu'il y a un premier vampire dans le folklore serbe, Petar Blagojević de Veliko Gradiste, mort en 1725[2]. Petar Blagojević et l'affaire autour de lui est venu à l'attention européenne à l'époque, sous le nom Peter Plogojowitz, et a été l'un des premiers exemples de vampire [3] .

1725[modifier | modifier le code]

Dans le village de Kisilova, en Serbie, un vampire du nom de Peter Poglojowitz, aurait fait plusieurs victimes .Un représentant du gouvernement impérial, Frombald, assiste à son exhumation puis à son exécution réclamée par les villageois. Le 21 juillet 1725, il envoie, au gouvernement autrichien, un rapport qui fait l'objet d'une publication dans un des journaux les plus importants de Vienne, Das Wienerische Diarium : Il semblerait que ce soit à partir de ce moment qu'on utilise le mot vampire pour la première fois.

1732[modifier | modifier le code]

Dans le village de Kisilova (encore), un vieillard de 62 ans décéda durant le mois de décembre. Quelques jours après son enterrement il apparut, la nuit, à son fils en lui demandant à manger ; Ce dernier s'exécuta et après que son père eut fini son repas il disparut. Deux jours plus tard, il réapparut et redemanda à manger : on ne sait pas si son fils lui redonna à nouveau mais quoi qu'il en soit on le retrouva mort le lendemain dans son lit. Le même jour d'autres personnes du village tombèrent malade puis décédèrent quelques jours après... L'officier qui eut vent de l'affaire envoya un rapport au tribunal de Belgrade qui fit venir dans le village deux autres officiers et un bourreau pour analyser cette affaire. Les tombes des personnes décédées depuis moins de six semaines furent ouvertes : On trouva le vieillard en train de respirer et les yeux ouverts de couleur vermeil, mais le corps immobile comme un mort ; On en conclut qu'il s'agissait d'un vampire, le bourreau lui enfonça un pieu dans le cœur et on le fit brûler sur un bûcher ...


1936[modifier | modifier le code]

En Yougoslavie, une femme morte, depuis le XIIIe siècle et enterrée dans les alentours du château de Varazdin, a vampirisée plusieurs personnes. Cette vampiresse semble se manifester de manière ponctuelle dans le temps ... Personne ne sait, où se trouve exactement son tombeau, donc elle n'a pu être éliminée. Certains disent qu'elle se manifeste encore de nos jours...

1936 à 1940, et 1947 à 1948.[modifier | modifier le code]

De nombreux cas de vampirisme sont répertoriés chez les Tziganes des environs du Kosovo... (Non reconnue par la Serbie)

Les vampires serbes célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. <référence/>,http://www.politika.rs/rubrike/Srbija/Sava-Savanovic-josh-cheka-da-postane-brend.lt.html
  2. <référence/>,http://www.zarozje.com/Sava.htm
  3. http://auxfrontieresduparanormal.wifeo.com/les-vampires.php