Rippabilité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le rippabilité[1] d'un sol est une mesure de sa capacité à être creusé avec l'équipement de fouilles conventionnel. Un sol peut être classifié comme rippable, marginalement rippable ou non-rippable. Le rippabilité d'un sol est souvent évalué par un géologue et-ou un géophysicien utilisant l'équipement de sismique réfraction (voir la réfraction).

Les études de rippabilité peuvent impliquer l'exécution de sismique réfraction transverse et de forages.

Biographie[modifier | modifier le code]

  • W. Ed Wightman, Frank Jalinoos, Philip Sirles, and Kanaan Hanna (2003). "6.2.3 Determining the Rippability of Rocks". Application of Geophysical Methods to Highway Related Problems. Federal Highway Administration, Central Federal Lands Highway Div. p. 318–322.(accessed 17-Sep-2009)
  • F. MacGregor, R. Fell, G. R. Mostyn, G. Hocking, and G. McNally (1994). "The estimation of rock rippability". Quarterly Journal of Engineering Geology & Hydrogeology 27 (2): 123–144. doi:10.1144/GSL.QJEGH.1994.027.P2.04.

Notes et références[modifier | modifier le code]