Rectangle à limite minimum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Rectangle à limite minimum (« minimum bounding rectangle (MBR) »), connu aussi sous le nom de boite limite ou enveloppe, est l'expression de l'extension maximum d'un objet bi-dimensionnel (i.e. point, ligne, polygone) dans un système de coordonnées (x,y), soit min(x), max(x), min(y), max(y). En fouille de données spatiales ou en Analyse spatiale, les Rectangles à limite minimum sont fréquemment utilisés comme indication de la position générale d'un objet géographique, pour un affichage, une requête spatiale en première approximation, ou dans un but d'indexation spatial[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Minimum bounding rectangle » (voir la liste des auteurs)

Notes[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF](en) Dimitris Papadias, Yannis Theodoridis, « « Spatial Relations, Minimum Bounding Rectangles,and Spatial Data Structures » » (consulté le 11 octobre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]