Rav Achi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Rav Achi (ou Rav Ashi) (hébreu & judéo-araméen : רב אשי) est l'un des derniers, et plus éminents, Amoraïm (docteurs du Talmud) babyloniens (352–427). Il rétablit l'académie talmudique de Soura à Mata Mehassia, et la dirige pendant 60 ans. Il y réalise avec ses disciples, au cours de cette période d'activité inhabituellement longue, la compilation de la Guemara (étude de la Mishna) babylonienne, à l'origine du Talmud de Babylone.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Selon une tradition préservée dans les académies[1], Rav Achi naît l'année de la mort de Rava, et sera le premier maître d'envergure après celui-ci.

Son père Simai est un homme riche et érudit, étudiant au collège talmudique de Naresh, satellite de Soura, dirigé par Rav Papa, disciple de Rava. Le maître d'Achi est Rav Kahana, également membre du collège de Naresh, et futur directeur académique de Poumbedita.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Cet article comprend du texte provenant de la Jewish Encyclopedia de 1901–1906, article « ASHI » par Marcus Jastrow & Wilhelm Bacher, une publication élevée dans le domaine public.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]