Réformes Tenpō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les réformes Tenpō (天保の改革, tenpō no kaikaku?) furent une série de réformes entreprises par le gouvernement du Japon en 1842[1], pendant l'ère Tenpō de la période Edo. Ces réformes touchèrent aux systèmes militaire et économique, mais furent aussi responsables de la clarification du « malaise domestique », conduisant à l'arrestation de nombreuses figures politiques et d'écrivains.

Description[modifier | modifier le code]

Les réformes Tenpō furent principalement conduites par Mizuno Tadakuni. Sur le plan économique, une nouvelle monnaie fut frappée. Le prix des denrées de première nécessité fut également réajusté à la hausse. Sur le plan social, l'immigration vers Edo fut interdite. La création de sociétés fut également interdite. En même temps, le rangaku, c'est-à-dire l'étude du hollandais, fut également prohibée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Cette section doit être wikifiée (mars 2014). Le texte ne correspond pas à la mise en forme Wikipédia. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Articles connexes[modifier | modifier le code]