Prison d'Insein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

16° 53′ 34″ N 96° 05′ 53″ E / 16.8927, 96.098 ()

La Prison d'Insein est une prison située dans la Région de Yangon, au nord-ouest de Rangoon, l'ancienne capitale de la Birmanie (République de l'Union du Myanmar). Construite par les britanniques en [Quand ?], elle est principalement utilisée par le Conseil d'État pour la Paix et le Développement pour détenir les opposants au régime.

Conditions de détention[modifier | modifier le code]

Les conditions de détention dégradantes ainsi que des pratiques inhumaines, incluant l'usage de torture physique et mentales, ont été maintes fois dénoncées par des organisations non-gouvernementales. Le 2 mai 2008, une mutinerie y a fait 36 morts.

Détenus notables[modifier | modifier le code]

Les indépendantistes birmans U Nu, Ba Maw, Thakin Soe et Thakin Than Tun y ont été enfermés par les britanniques en 1940. Les deux derniers y rédigèrent en juin 1941 le « Manifeste d'Insein », qui désigne le fascisme mondial comme l'ennemi principal et repousse le combat pour la libération nationale après sa défaite (c'est-à-dire après la fin de la Seconde Guerre mondiale). L'ancien premier ministre U Saw y fut pendu le 8 mai 1948 pour son rôle dans l'assassinat d'Aung San.

Parmi les prisonniers plus récents, on compte notamment le journaliste Win Tin, l'ancien ministre Khin Nyunt et la lauréate du Prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi.

Liens externes[modifier | modifier le code]