Win Tin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Win Tin est un nom birman ; les principes des noms et prénoms ne s'appliquent pas ; U et Daw sont des titres de respect.


WinTin lors d'une conférence au siège de la Ligue nationale pour la démocratie à Rangoun le 20 novembre 2011.

U Win Tin est un journaliste birman né le à Kyaupinkauk, dans la région de Bago.

Il était rédacteur du journal Hanthawati, vice-président de l'Association des écrivains birmans et cofondateur de la Ligue nationale pour la démocratie. Arrêté en juillet 1989 et condamné à 14 ans de prison pour appartenance au Parti communiste birman, interdit, il a été emprisonné à la prison d'Insein (près de Rangoon). En 1996, sa peine a été rallongée de 5 ans pour violation des normes de la prison sur la possession de matériel d'écriture (possession d'un stylo et feuilles de papier).

Il a reçu en 2001 le Prix mondial de la liberté de la presse décerné par l'UNESCO, ainsi que la plume d'or de la liberté. Il a été libéré le 23 septembre 2008 avec 9 002 autres prisonniers pour bonne conduite[1] alors qu'il devait être libéré uniquement s'il acceptait de renoncer à toute activité politique, ce qu'il refuse obstinément.

Il a été un proche conseiller de Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la paix en 1991.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]