Philippe Ier de Schaumbourg-Lippe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philippe Ier de Schaumbourg-Lippe

Philippe Ier est né à Lemgo le 18 juillet 1601 et mort le 10 avril 1681. Il est le premier comte de Schaumbourg-Lippe, de 1640 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Simon VI de Lippe (de) (1555-1613) et de sa second femme, la comtesse Élisabeth de Holstein-Schaumbourg (1566-1638), il est le fondateur de la lignée protestante de la famille de Lippe : celle des Schaumbourg-Lippe.

Suite à la mort de son père, Philippe devient comte de Lippe-Alverdissen, seigneur de Lipperode et Uhlenbourg en 1613.

La principauté de Schaumbourg-Lippe est fondée après la guerre de Trente Ans, lorsque le comte Othon V de Schaumbourg meurt sans héritiers. Le comté de Schaumbourg est remis en régence à sa mère, la comtesse Élisabeth de Lippe, en tant qu'héritière légale. En 1640, celle-ci transfère ses droits à Philippe, son frère, qui devint donc le premier comte de Schaumbourg-Lippe. Il règne sur le comté jusqu'à sa mort. Son fils Frédéric-Christian lui succède, tandis que son second fils, Philippe-Ernest, reçoit le Lippe-Alverdissen.

Le maréchal Guillaume de Schaumburg-Lippe est l'un de ses descendants.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Philippe se marie le 13 octobre 1644 à Stadthagen avec Sophie (1615-1670), fille du landgrave Maurice de Hesse-Cassel. Ils ont dix enfants :

  • Élisabeth (1646-1646) ;
  • Sophie (1648-1671) ;
  • Jeanne-Dorothée (1649-1696) ;
  • Louise (1650-1731) ;
  • Guillaume-Bernard (1651-1651) ;
  • Élisabeth-Philippine (1652-1703) ;
  • Charlotte-Julienne (1658-1684) ;
  • Frédéric-Christian (1655-1728), comte de Schaumbourg-Lippe ;
  • Charles-Hermann (1656-1657) ;
  • Philippe-Ernest (1659-1753), comte de Lippe-Alverdissen.