Paul Gilbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilbert.

Paul Gilbert

Description de l'image  Paul Gilbert .jpg.
Informations générales
Nom de naissance Paul Brandon Gilbert
Naissance 6 novembre 1966
Carbondale (Illinois)
Activité principale guitariste
Genre musical Heavy metal, hard rock, funky, une grande influence blues
Années actives 1986 -
Site officiel http://www.paulgilbert.com/

Paul Brandon Gilbert (6 novembre 1966) est un guitariste américain principalement connu pour son travail avec les groupes Racer X et Mr. Big. À la suite de son départ de Mr. Big en 1996, il poursuit une carrière solo. Il a également été nommé quatrième « shredder » le plus rapide de tous les temps par le magazine GuitarOne en 2003, après Michael Angelo Batio, Chris Impellitteri et Yngwie Malmsteen[1].

Débuts[modifier | modifier le code]

Né à Carbondale (Illinois), dans une famille de classe moyenne, Paul commence à jouer de la guitare à l'âge de cinq ans, mais abandonne rapidement, frustré de ne jouer que des airs de comptine. Vers l'âge de onze ans, il reprend la guitare, mais avec une approche biaisée de la technique : il ne joue qu'en retours au médiator, uniquement sur la corde grave et avec son majeur gauche sur le manche. De nouveau frustré après avoir essayé de jouer l'intro de Barracuda de Heart, il prend des leçons et son professeur corrige ses défauts. Paul continue alors de progresser, et à l'âge de quatorze ans, il crée un groupe local à Greensburg, en Pennsylvanie, qui s'appelle Missing Lynx. Ils jouent pendant environ deux ans, en écrivant leurs propres chansons. Paul rejoint ensuite un autre groupe local, Tau Zero, mais part rapidement pour la Californie, où il est repéré par le magazine Guitar Player Magazine, de même qu'un autre guitariste montant, Yngwie Malmsteen.

Racer X[modifier | modifier le code]

Formé à Los Angeles, Racer X comprend initialement Paul à la guitare, John Alderete à la basse, Harry Gschoesser à la batterie et Jeff Martin au chant. Ils étaient profondément influencés par Judas Priest, et le jeu de Gilbert rappelle celui d'Yngwie Malmsteen, avec ses solos rapides et d'une technique extrême. Gschoesser est remplacé en 1986 par Scott Travis, plus tard batteur de Judas Priest, et Bruce Bouillet rejoint le groupe en tant que second guitariste. Bouillet montra ses talents en jouant avec les phrases toujours complexes de Gilbert. Paul gagne la réputation d'un des hommes les plus rapides au monde, grâce à des morceaux incroyablement techniques comme "Frenzy", "Scarified", "Technical Difficulties", et "Scit Scat Wah".

Paul Gilbert quitte le groupe en 1988, mais revient finalement en 1999. Actuellement, le groupe est inactif, mais pas dissout.

Mr. Big[modifier | modifier le code]

Quand le bassiste Billy Sheehan quitte le groupe de David Lee Roth en 1988, il rejoint Paul Gilbert. Ils créent Mr. Big, avec Pat Torpey à la batterie et le chanteur Eric Martin. Le groupe connait un énorme succès au Japon, et devient célèbre en 1991 avec Lean Into It, leur second album, qui comprend la ballade To Be With You, qui est beaucoup diffusée dans les médias et devient numéro 1 du Billboard Hot 100. Gilbert continue avec Mr. Big jusqu'à la fin des années 1990. Il quitte le groupe en 1997 pour une carrière solo, et est remplacé par un autre virtuose, Richie Kotzen.

Les membres originels du groupe viennent de se réunir pour une tournée de concerts au Japon courant 2009.

Influences et Style[modifier | modifier le code]

Concernant ses influences, Paul mentionne plusieurs artistes, comme Jimmy Page, Judas Priest, Yngwie Malmsteen, Akira Takasaki, le groupe Kiss, Van Halen, Randy Rhoads et The Ramones. Il est aussi un grand fan des Beach Boys et des Beatles. George Harrison est un de ses guitaristes préférés.

Gilbert compose dans une variété de styles assez large : , Hard Rock, blues, jazz, funk, ou encore musique classique, mais il est surtout connu pour être un des dix joueurs les plus rapides de tous les temps d'après Guitar One Magazine. Il a aussi aidé à faire connaitre la technique du tapping.

Professeur[modifier | modifier le code]

Paul Gilbert a écrit des articles pour le magazine Guitar Player Magazine (fin des années 80 et début 90), puis pour le magazine de guitare britannique Total Guitar, où il faisait la démonstration de différentes techniques. Paul enseigne aussi au Guitar Institute of Technology (GIT) régulièrement.

Paul Gilbert est également connu pour avoir été le professeur d'un autre guitariste virtuose, Buckethead, dont certains avaient même soupçonné que l'identité secrète était Paul Gilbert lui-même. Ce dernier a dû démentir la rumeur sur son site Internet, à l'instar d'autres guitaristes prestigieux.

Projets[modifier | modifier le code]

En mai 2003, il participa à un projet de seulement deux représentations appelé Yellow Matter Custard, un groupe de reprises (Tribute band) constitué de Mike Portnoy (Dream Theater), Neal Morse, et Matt Bissonette.

Il retrouve Portnoy ainsi que Dave LaRue et Daniel Gildenlöw pour un groupe de reprises consacré à Led Zeppelin appelé "Hammer of Gods" en 2004, puis en septembre 2005, avec de nouveau Portnoy, Sean Malone et Jason McMaster pour un groupe de reprises de Rush appelé "Cygnus and the Sea Monsters".

En mai 2006, il rejoint de nouveau Mike Portnoy, avec Gary Cherone et Billy Sheehan pour trois concerts consacrés aux Who.

Il participe à l'enregistrement du nouvel album de Neal Morse Sola Scriptura.

Il participe aussi au G3 pour la tournée de 2007 avec Joe Satriani et John Petrucci (Dream Theater).

Matériel[modifier | modifier le code]

  • Paul et Ibanez

Paul utilise depuis toujours des guitares Ibanez de type RG. Ibanez lui a créé depuis 1990 plusieurs séries de modèles "signature"  : les PGM. La dernière en date est l'Ibanez Fireman, reprenant la forme d'une iceman renversée. Ibanez a également conçu une série de médiators (ou pick) signature à son nom.


  • Modèles et variations
  • PGM3
    • PGM30
    • PGM100
    • PGM200
    • PGM300
    • PGM301
    • PGM400
    • PGM500
    • PGM600
    • PGM700
    • PGM800
    • PGM900
    • PGM10th
    • PGM90th
    • Fireman 1
    • PGA1000 (Acoustique)
    • PGA2000 (Acoustique)

Jusqu'il y a peu, Paul utilisait exclusivement des amplificateurs Laney : un combo GH100L et un haut-parleur Laney GS4121S 4x12'. Depuis fin 2007, il utilise un combo Marshall 2266C Vintage Modern qu'il a découvert lors de la tournée du G3 2007 et qui ne le quitte plus durant ses multiples concerts (notamment au Musikmesse de Francfort 2008).

  • Autres

Il utilise régulièrement une pédale Boss DD-3 (delay), une pédale Boss CH-1 (super chorus), une pédale wah Dunlop 535Q, le très célèbre Phase 90 de chez MXR et une ancienne pédale A/DA Flange. Au niveau des cordes, il utilise des Ernie Ball 09-46. Il possède depuis peu un modèle de flanger signature nommé "airplane flanger" chez Ibanez. Il a aussi mis au point une pédale de fuzz chez Majik Box nommée Fuzz Universe, un album a vu le jour en aout 2010.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Il parle japonais.
  • Il possède plus de 100 guitares.
  • Il souffre d'acouphènes à une oreille, et porte un casque sur scène pour éviter des dommages plus importants.
  • Sur le morceau "Daddy, Brother, Lover, Little Boy (The Drill Song)" avec Mr. Big, la fin du solo est jouée avec une perceuse sans fil sur laquelle trois médiators ont été fixés. Mr. Big est alors sponsorisé par le constructeur d'outils japonais Makita.
  • Il s'est marié en 2006 avec Emi, une japonaise de Tokyo qui est également devenue sa claviériste depuis la tournée de 2007.

Discographie[modifier | modifier le code]

Racer X[modifier | modifier le code]

  • Street Lethal (1986)
  • Freeway Lethal (1987)
  • Second Heat (1988)
  • Live Extreme, Volume 1 (1988)
  • Live Extreme, Volume 2 (1992)
  • Technical Difficulties (1999)
  • Superheroes (2000)
  • Snowball of Doom (2002)
  • Getting Heavier (2002)
  • Snowball of Doom 2 (2002)

Mr. Big[modifier | modifier le code]

  • Mr. Big (1989)
  • Raw Like Sushi (1990)
  • Lean Into It (1991)
  • Raw Like Sushi II (1992)
  • Bump Ahead (1993)
  • Japandemonium: Raw Like Sushi 3 (1994)
  • Channel V at the Hard Rock Live (1996)
  • Hey Man (1996)
  • Big Bigger Biggest: Greatest Hits (1996)
  • Deep Cuts (2000)
  • What If... (2011)

Albums Solo[modifier | modifier le code]

  • King of Clubs (1998)
  • Flying Dog (1998)
  • Beehive Live (1999)
  • Alligator Farm (2000)
  • Burning Organ (2002)
  • Paul the Young Dude/The Best of Paul Gilbert (2003)
  • Gilbert Hotel (2003)
  • Acoustic Samurai (2003)
  • Space Ship One (2005)
  • Get Out Of My Yard (2006)
  • Silence Followed By A Deafening Roar (2008)
  • Fuzz Universe (2010)
  • Vibrato (2012)

Vidéos / DVD[modifier | modifier le code]

  • Intense Rock - Sequences & Techniques VHS
  • Intense Rock II VHS
  • Guitars from Mars DVD japonais
  • Guitars from Mars II DVD japonais
  • Terrifying Guitar Trip VHS
  • Eleven Thousand Notes DVD
  • Guitar Wars DVD
  • Space Ship Live DVD
  • Complete Intense Rock (DVD, 2006)
  • Terrifying Guitar Trip (DVD, 2006)
  • Get Out of My Yard Instructional (DVD, 2007)
  • Get Out of My City Instructional (DVD/VCD, 2007)
  • Silence Followed By A Deafening Roar (DVD, 2008)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un scan de la page du magazine est visible sur le site de The Great Kat, classée dixième dans le top 10 des shredders les plus rapides de tous les temps : http://www.greatkat.com/59/articles/guitarone.html

Liens externes[modifier | modifier le code]