Patrick Chinamasa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Patrick Chinamasa (né le 25 janvier 1947), est un homme politique zimbabwéen. Il est ministre de la Justice[1] depuis 2000.

Il a fait l'objet d'un mandat d'arrêt en 2002[2]. En 2009 il a été retenu pendant six heures dans un aéroport allemand suite à un problème de visa, car il figurait sur la liste des membres du parti du président Mugabé à qui l'Union Européenne avait fermé ses portes[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]