Open Music Model

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Open Music Model, connu sous son abréviation de OMM, est un nouveau modèle économique proposé en 2003 pour l'industrie du disque. Il est basé sur des recherches menées au Massachusetts Institute of Technology en 2002[1]. Le modèle soutient que la seule solution viable à long terme est un système de distribution numérique musical d'abonnement basé sur le partage de fichiers et la libre de gestion des droits numériques.

Le modèle affirme qu'il y a cinq conditions nécessaires pour qu'un réseau viable de distribution numérique de musiques commerciales émerge [2] :

  1. Libre partage de fichiers. Etre libre de partager des fichiers avec les autres
  2. Libre fichier de formats. Doivent être distribués dans des formats MP3 ou autre sans restrictions gestion des droits numériques
  3. Libre droit d'adhésion. Doit être capable de vous inscrire gratuitement pour recevoir le paiement
  4. Libre paiement. Paiement doit être accepté par tous les moyens, y compris les cartes de crédit et des liquidités
  5. Libre la compétition. Multiples tels systèmes doivent exister qui peut attacher ensemble, et non pas un monopole

Adoption par l'industrie[modifier | modifier le code]

Les critiques du modèle ont porté sur l'absence de propositions concernant les questions de piratage de musiques. Pourtant les défenseurs du projet y voit en sa mise en œuvre une solution intrinsèque aux problématiques de téléchargements illégaux, ces derniers semblant être, pour eux, inévitables[3],[4],[5],[6].

Pourtant, l'industrie du disque et de ses partenaires se sont, au fil du temps, inspiré de ce modèle : Ainsi, alors que les recherches ont [1] indiqué que la base tarifaire de 5 $ par mois en abonnement constituerait le prix optimal pour maximiser le revenu et le nombre de consommateurs, Yahoo! Music décide, en 2005, de lancer un service proposant un modèle à ce tarif, suivi en 2010 par Spotify.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Shuman Ghosemajumder, « Advanced Peer-Based Technology Business Models », MIT Sloan School of Management,‎ 2002
  2. p2pnet, « The Open Music Model », p2pnet,‎ 2003
  3. Sungwon Peter Choe, « Music Distribution: Technology and the Value of Art in Society » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Korea Advanced Institute of Science and Technology, 2006
  4. Andrew Traub, « Open music model », US Intellectual Property Law,‎ November 25, 2009
  5. Matěj Myška, « Flat Fee Music », Masaryk University Journal of Law and Technology,‎ December, 2007
  6. James Pew, « Open Music Madness », studiomanifesto.ca,‎ March 31, 2010