Mizhâvu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le mizhâvu ou milâvu est un instrument de percussion d'Inde du sud. C'est un membranophone utilisé dans la musique kéralaise par la communauté Nambiar. Il descend sans doute du mulavu médiéval utilisé alors au Tamil Nadu.


Facture[modifier | modifier le code]

Il est constitué d'un large pot sphérique en cuivre ou en terre cuite (à l'origine destiné à recueillir de l'eau) de dimension variable (60 cm de diamètre en moyenne) et recouvert d'une membrane animale (parfois jusqu'à cinq côte à côte) nouée autour d'un col court.

Jeu[modifier | modifier le code]

Il est frappé à mains nues (l'ancien nom en sanskrit des Nambiars est pānivāda, signifiant « joué avec les mains »).

Il accompagne les représentations rituelles de châkkiyar kûthu et de kutiyattam dans les temples. Il accompagne aussi certaies cérémonies religieuses familiales telles l'annaprasanam (première collation d'un nourrisson), le namakaranam (bâptème), etc.

Il est interdit de réparer cet instrument. On le conserve dans une boîte en bois conçue spécialement à cet effet : le mizhâvana qui sert aussi de support dans le jeu, le percussionniste étant assis à l'arrière.

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]