Medina (jeu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Medina.
Medina
jeu de société
{{{licence}}}
Auteur Stefan Dorra
Illustrateur Mathias Dietze
Éditeur Hans im Glück
Date de 1re édition 2001
Format grande boîte
Mécanismes placement
blocage
Thème moyen-orient
Joueur(s) 3 à 4
Âge à partir de 10 ans
Durée annoncée 1 heure
habileté
physique

 Non
 réflexion
décision

 Oui
générateur
de hasard

 Non
info. compl.
et parfaite

 Oui

Medina est un jeu de société créé par Stefan Dorra en 2001 et édité par Hans im Glück.

Pour 3 à 4 joueurs, de 10 à 120 ans pour environ 60 minutes.

Principe général[modifier | modifier le code]

Il faut reconstruire la ville fortifiée de Medina, en plein désert, avec des palais les plus grands possibles afin d'y attirer des marchands.

Règle du jeu[modifier | modifier le code]

Matériel[modifier | modifier le code]

  • 1 plateau de jeu représentant le plan de la ville de Medina
  • 4 jetons tour
  • 4 jetons palais
  • 4 écrans (pour cacher les pièces des joueurs)
  • 169 pièces de construction
    • 80 palais de 4 couleurs différentes
    • 16 toits de palais (4 par joueur)
    • 12 écuries
    • 25 marchands
    • 32 parties de la muraille
    • 4 tours

Mise en place[modifier | modifier le code]

  • Le plan de jeu est posé sur la table avec une tour blanche sur chaque coin.
  • Le joueur le plus jeune place un marchand sur le jeu à au moins une case d'écart par rapport aux remparts (futur emplacement des murs)
  • Les joueurs placent derrière leur écran les différentes pièces qu'ils reçoivent.

But du jeu[modifier | modifier le code]

Créer et prendre possession des palais les plus riches possibles, en ayant exactement un palais de chaque couleur. Un palais est d'autant plus riche qu'il a de nombreuses pièces et bergeries, qu'il touche de nombreux murs d'enceinte et est entouré de marchands.

Déroulement[modifier | modifier le code]

À son tour, chaque joueur place deux de ses pièces sur le jeu. Tout au long de la partie, les joueurs placent les pièces qu'ils veulent où ils veulent en respectant quelques règles :

Les palais[modifier | modifier le code]

  • Un palais ne peut pas être contre un autre palais et donc ne peut toucher, ni par une arête, ni par un angle, un autre palais (il faut laisser des ruelles pour circuler dans la ville). Par contre, un palais peut longer les remparts.
  • Quand aucun palais d'une couleur n'est commencé, le joueur peut commencer un nouveau palais de cette couleur où il le veut.
  • Quand la construction d'un palais d'une couleur est commencée, il est interdit de commencer un autre palais de la même couleur. Un palais peut se terminer de deux façons :
    • lorsqu'un joueur en prend possession, en plaçant son dôme dessus.
    • lorsqu'aucun agrandissement n'est plus possible.

Un joueur peut participer à la construction d'un palais qui sera pris par un autre, volontairement ou pas...

Les dômes[modifier | modifier le code]

Quand il le veut, mais à son tour, un joueur peut prendre possession d'un palais libre en y plaçant son dôme de couleur. Il n'y a pas de taille minimum ou maximum pour un palais. Chaque joueur pourra prendre possession de 4 palais, un de chaque couleur.

Une fois que le dôme est posé, le palais ne peut plus être agrandi. Mais on peut y adjoindre une ou plusieurs écuries.

Les écuries[modifier | modifier le code]

Elles permettent d'agrandir un palais de n'importe quelle couleur, en cours de construction, terminé ou même déjà possédé. Une écurie doit toucher directement un palais et doit respecter le passage des ruelles.

Les murs[modifier | modifier le code]

Les murs se placent sur les remparts à partir des tours.

Attention : il faut laisser une porte de chaque côté de la ville. En clair, les murs partant des deux tours ne peuvent se rejoindre.

Les marchands[modifier | modifier le code]

Les marchands se mettent à la suite (en file indienne) du marchand mis au début du jeu, à un bout ou à l'autre de la file.

Les jetons[modifier | modifier le code]

  • Les jetons palais: le jeton palais revient au joueur qui détient le plus grand palais de la couleur.
  • Les jetons tour: le jeton tour revient au joueur qui détient le dernier palais rattaché à la tour concernée par un mur continu.

Fin de partie et vainqueur[modifier | modifier le code]

La partie se termine quand tous les joueurs ont terminé de mettre leurs pièces.

Chaque joueur compte comme suit les points de chacun de ses quatre palais :

  • chaque pièce du palais vaut 1 point;
  • chaque étable adjacente au palais vaut 1 point;
  • chaque mur adjacent à un palais, vaut 1 point;
  • chaque marchand adjacent à un palais vaut 1 point.

Chaque joueur additionne les points de ses quatre palais, et y ajoute la valeur de ses jetons tours et palais. Le joueur ayant le plus de points est le vainqueur. En cas d'égalité, il peut y avoir des vainqueurs ex-æquo.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]