Mario Merola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mario Merola

Description de cette image, également commentée ci-après

Mario Merola

Informations générales
Naissance 6 avril 1934
Napoli, Drapeau de l'Italie Italie
Décès 12 novembre 2006
Castellammare di Stabia, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Chanteur et acteur
Genre musical Chanson napolitaine
Années actives 1959 - 2006
Labels Phonotris, Zeus Record, Hello, Arlecchino, Storm, Edibi, Deafon
Site officiel http://www.mariomerola.it/ricordo.asp

Mario Merola, (Naples, 6 avril 1934 - Castellammare di Stabia, 12 novembre 2006) est un chanteur et acteur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mario Merola naît à Naples le 6 avril 1934. En 1964 il débute au Festival de Naples, auquel il participera jusqu'en 1970.

Il se consacre à la renaissance de la sceneggiata napoletana (it) (genre théâtral napolitain).

En 1977 il est reçu à la Maison-Blanche par le président Gerald Ford[1].

En 1994 il débute au Festival de San Remo en formant le groupe Squadra Italia avec Nilla Pizzi, Wess (it), Lando Fiorini, Manuela Villa, Giuseppe Cionfoli, Gianni Nazzari, Wilma Goich, Jimmy Fontana, Tony Santagata et Rosanna Fratello.

Le 26 novembre 2005, il est fait chevalier de l'Ordre de Malte.

Mario Merola meurt le 12 novembre 2006.

Festival de Naples[modifier | modifier le code]

  • 1964
    • Doce e' 'o silenzio (Acampora - Martingano) avec Elsa Quarta, 12e Festival de la chanson napolitaine - non finaliste
  • 1965
    • T'aspetto a Maggio (Dura - Scuotto - Esposito) avec Achille Togliani, 13e Festival de la chanson napolitaine - 7°
    • Tu stasera si pusilleco (Amato - E. Buonafede) avec Enzo Del Forno, 13e Festival de la chanson napolitaine - non finaliste
  • 1966
    • Ciento catene (Chiarazzo - Ruocco) avec Maria Paris, 14e Festival de la chanson napolitaine - 6°
    • Femmene e Tamorre (E. Bonagura - Lumini) avec Daisy Lumini, 14e Festival de la chanson napolitaine - non finaliste
  • 1967
    • Freve 'e gelusia (Chiarazzo - Pelligiano) avec Maria Paris, 15e Festival de la chanson napolitaine - 7°
    • Allegretto ma non troppo (De Crescenzo - D'Annibale) avec Mario Abbate, 15e Festival de la chanson napolitaine - 13°
  • 1968
    • Cchiu' forte 'e me (U. Martucci - Colosimo - Landi) avec Ben Venuti, 16e Festival de la chanson napolitaine - non finaliste
    • Comm'a nu sciummo (Barrucci - Gregoretti - C. Esposito) avec Mario Trevi,16e Festival de la chanson napolitaine - non finaliste
  • 1969
    • 'O Masto (Pelliggiano - Mammone - De Caro - Petrucci) avec Antonio Buonomo, 17e Festival de la chanson napolitaine - 5°
    • Abbracciame (Romeo - Dura - Troia) avec Giulietta Sacco, 17e Festival de la chanson napolitaine - 7°
    • Ciento Appuntamente (Langella - Falsetti) avec Luciano Rondinella, 17e Festival de la chanson napolitaine - 13°
  • 1970
    • Chitarra Rossa (Russo - V. - S. Mazzocco) avec Mirna Doris, 18e Festival de la chanson napolitaine - 5°
    • 'Nnammurato 'e te! (Fiorini - Schiano) avec Luciano Rondinella,18e Festival de la chanson napolitaine - 6°
    • 'O guastafeste (Moxedano - Colucci - Sorrentino - Cofra) avec Luciano Rondinella, 18e Festival de la chanson napolitaine - 13°
  • 1971
    • Doveva presentare Stella Nera (Russo - Genta) avec Luciano Rondinella, 19e Festival de la chanson napolitaine - trasmissione sospesa per motivi organizzativi
  • 2001
    • L'Urdemo Emigrante (V. Campagnoli - G. Campagnoli - M. Guida - G. Quirito) avec Francesco Merola, 24e Festival de la chanson napolitaine - premier

Festival de San Remo[modifier | modifier le code]

Discographie partielle[modifier | modifier le code]

33 tours[modifier | modifier le code]

45 tours[modifier | modifier le code]

Mario Merola (1963)

CD[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Spécial[modifier | modifier le code]

Émissions de variétés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mario Merola e Geo Nocchetti - Napoli solo andata... Il mio lungo Viaggio (2005) - Kupfer e Sperling, 134 pp. (2005)