Loi de Bradford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La loi de Bradford a été formulée par Samuel C. Bradford en 1934. Elle est relative à la performance des recherches bibliographiques dans les revues scientifiques. Un article d'Yves le Coadic [1] en donne la traduction suivante :

Si, dans un domaine scientifique donné, sur une thématique donnée, les périodiques scientifiques sont rangés par ordre décroissant d’articles publiés, il existe un nombre q (supérieur à 1) et un nombre r de périodiques tels que si l’on regroupe les revues en considérant les r premiers, puis les rq suivants, puis les rq^2 suivants …(soit la progression géométrique r, rq, rq^2...rq^i ...), alors on observe que chaque groupe de revues contient le même nombre d’articles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  1. Yves Le Coadic Mathématique et statistique en science de l’information et en science de la communication: Infométrie mathématique et infométrie statistique des revues scientifiques, Ci. Inf., Dec 2005, vol.34, no.3, p.15-22. ISSN 0100-1965[1]
  • (en) Bradford, S.C. "Sources of Information on Specific Subjects". Engineering: An Illustrated Weekly Journal (London), 137, 1934 (26 January), pages 85-86.
a fait l'objet de réimpressions :
  • Bradford, S.C. “Sources of information on specific subjects”. J. Information Science, 10:4, 1985 (October), pages 173 - 180.[2]