Locride

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la région grecque antique. Pour la commune grecque moderne, voir Lokroi. Pour la cité grecque de Calabre, voir Locres.
Situation de la Locride parmi les régions de Grèce antique. La Locride fait face à l'Eubée.

La Locride (en grec ancien Λοκρίς / Lokrís) est une ancienne région de Grèce centrale. Elle fut divisée en deux parties, la Locride orientale et la Locride occidentale, par les Phocidiens d'origine dorienne au XIIe siècle av. J.-C.[réf. nécessaire]

Géographie et peuplement[modifier | modifier le code]

Le géographe grec Strabon décrit la Locride dans sa Géographie[1], en commençant par en donner les subdivisions[2]. La région s'étendait des frontières de la Thessalie et de la passe des Thermopyles jusqu'au golfe d'Eubée. La population se divisait, selon Strabon, entre les Locriens épicnémidiens, habitant au pied du mont Cnémis, et les Locriens opontiens, de la cité d'Oponte. L'autre partie de la Locride, la Locride occidentale, était comprise entre le golfe de Corinthe, la Phocide, la Doride et l'Étolie. Elle était montagneuse et peu fertile. On l'appelait Locride ozolienne ou ozole (« puante »), du fait de ses marais qui répandaient une odeur infecte. Les cités les plus importantes étaient Amphissa et Naupacte.

Dans la mythologie[modifier | modifier le code]

D'après l'Iliade, les Locriens étaient commandées par Ajax fils d'Oïlée pendant la guerre de Troie. Le Catalogue des vaisseaux (II, 527-535) mentionne ainsi :

« Les Locriens obéissent au fils d'Oïlée, Ajax le Rapide (...). Ce sont les gens de Cyne et d'Oponte, et de Calliare, — ceux de Basse, de Scarphe et de l'aimable Augées, — de Tarphe et de Thronie sur le Boagrios. Il a sous ses ordres quarante nefs noires, envoi des Locriens, dont le pays fait face à la sainte Eubée. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Strabon, Géographie [détail des éditions] [lire en ligne], IX, 4.
  2. Géographie, IX, 4, 1.