Le Grinch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Grinch

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo

Titre québécois Dr Seuss: Le grincheux qui voulait gâcher Noël
Titre original How the Grinch stole Christmas !
Réalisation Ron Howard
Scénario Jeffrey Price
Peter S. Seaman
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
LUNI Productions GmbH and Company KG
Imagine Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Comédie fantastique
Sortie 2000
Durée 104 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Grinch (Dr. Seuss' How the Grinch Stole Christmas) est un film germano-américain réalisé par Ron Howard et sorti en 2000.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le Grinch est un croque-mitaine de poils verts qui arbore un sourire élastique jusqu'aux oreilles. Misanthrope exilé, il vit depuis 53 ans dans une grotte sur le mont Crumpit avec son chien Max. Il se nourrit de jus de laitue, d'huile de castor et de lait tourné, et a un cœur trois fois trop petit pour aimer qui que ce soit. Recueilli par deux charmantes vieilles dames, le Grinch aurait aimé avoir une enfance et une scolarité normales, avoir des copains et flirter avec la gentille Martha qui le couvait d'un œil tendre. Mais les petits Whos se comportèrent si cruellement avec lui qu'ils le contraignirent à l'exil. C'est ainsi que le Grinch devint un ermite grognon et un farceur pervers détestant Noël et tout ce qui va avec. Surtout le Noël des habitants de Whoville, en bas, dans la vallée. Leurs préparatifs pour les fêtes et leurs chants mélodieux l'ont toujours contrarié au plus haut point. Il est allergique à toute cette joie qui émane de cette petite ville. Mais une petite fille, Cindy Lou, souhaiterait en savoir plus sur celui qu'on présente partout comme un monstre. Pour ce faire, elle gravit courageusement le Mont Crumpit et s'en va frapper à la porte du Grinch. Après avoir cherché à lui faire peur, le reclus, ému malgré lui par tant de sollicitude, prend le risque de descendre à Whoville et de se mêler aux habitants. Hélas, ses espoirs d'être nommé directeur des fêtes tournent court par la faute du maire, et le Grinch regagne son antre, bien décidé à se venger. Il a alors une idée monstrueuse : il revêt le costume du Père Noël, construit un traîneau, déguise son chien en renne et passe de maison en maison avec son gros sac vide pour voler tous les cadeaux, sapins, bûches, dindes et ainsi gâcher la nuit du réveillon des habitants de Whoville. Mais il découvre rapidement que l'esprit de Noël ne se réduit pas aux jouets, chants, parades et autres présents.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Producteur délégué : Todd Hallowell
Producteurs associés : Linda Fields, Aldric La'auli Porter, Louisa Velis et David Womark
Drapeau des États-Unis États-Unis :
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni :
Drapeau de la France France :

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

C'est l'adaptation cinématographique du livre Le Grincheux qui voulait gâcher Noël écrit en 1957 par Theodor Seuss Geisel et du dessin animé Comment le Grinch a volé Noël ! réalisé par Chuck Jones en 1966.

Theodor Seuss Geisel était globalement déçu des adaptations de ses œuvres, notamment par le film Les 5000 doigts du Dr. T. De plus, il pensait que Comment le Grinch a volé Noël ! réalisé par Chuck Jones en 1966 était la meilleure adaptation du Grinch[3]. Après son décès en septembre 1991, c'est sa femme Audrey Geisel qui gère les droits. Très prudente, elle avait préféré attendre que la technologie informatique rende possible une adaptation fidèle à la vision du Dr. Seuss : « J'ai réalisé que nous disposions désormais des moyens techniques nécessaires et j'ai eu envie de voir le Grinch prendre vie[3] ».

Tournage[modifier | modifier le code]

Décors du film exposés à Universal Studios Hollywood.

Le film a été tourné principalement aux Universal Studios situés à Universal City[4].

Maquillage[modifier | modifier le code]

Les maquillages du film sont l’œuvre de Rick Baker, spécialiste du genre récompensé par de nombreux Oscar des meilleurs maquillages. Le maquillage du Grinch a été soigné au maximum : « Ce maquillage convient bien à Jim qui possède un faciès extrêmement mobile et n'hésite pas à forcer sur les expressions pour les faire passer à travers le latex. Je savais aussi à quels points précis de son visage je pouvais amincir ce grimage pour lui donner un maximum de latitude[3]. » Avec son équipe, il a également créer 125 maquillages. Pour les scènes de foule, une équipe de 60 maquilleurs devait quotidiennement poser près de 110 masques en latex. Comme ces derniers ne peuvent servir qu'une fois, près de 8000 pièces de latex ont été utilisées[3].

Bande originale[modifier | modifier le code]

  1. "Kids Today" – Jim Carrey & Taylor Momsen *
  2. "Grinch 2000" – Busta Rhymes & Jim Carrey
  3. "Green Christmas" – Barenaked Ladies
  4. "Christmas of Love" – Little Isidore and the Inquisitors
  5. "Lonely Christmas Eve" – Ben Folds
  6. "Grinch Schedule" – Jim Carrey *
  7. "Better Do It Right" – Smash Mouth
  8. "Whoville Medley" (Perfect Christmas Night/Grinch) – Trans-Siberian Orchestra
  9. "Reindeer" – Jim Carrey *
  10. "Christmas Is Going to the Dogs" – The Eels
  11. "You're a Mean One, Mr. Grinch" – Jim Carrey
  12. "Christmas Means More" – Anthony Hopkins & Jim Carrey
  13. "You Don't Have to Be Alone" – *NSYNC
  14. "Where Are You, Christmas?" – Faith Hill
  15. "The Shape of Things to Come" – James Horner
  16. "Memories of a Green Childhood" – James Horner +
  17. "Christmas, Why Can't I Find You?" – James Horner & Taylor Momsen
  18. "Stealing Christmas" – Anthony Hopkins, James Horner, Jim Carrey & Taylor Momsen ~
  19. "The Big Heist" – James Horner +
  20. "Does Cindy Lou Really Ruin Christmas?" – James Horner +
  21. "A Change of Heart" – James Horner +
  22. "The Sleigh of Presents" – James Horner +
  23. "He Carves the Roast Beast" – James Horner ^
Légende 

*Dialogue
+ Instrumentale
~ Narration et dialogue
^ Inclue "Welcome Christmas"

Box-office[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :