Lamina propria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coupe des parois de l'estomac. La lamina propria est en 10.

La lamina propria est un tissu conjonctif lâche situé sous les épithéliums qui tapissent notamment les muqueuses digestives, respiratoires ou urogénitales.

Les muqueuses sont des membranes humides qui sont constituées d’un épithélium de revêtement sous lequel se situe un tissu conjonctif de soutien appelé lamina propria ou encore chorion. Dans le tube digestif, une troisième structure vient compléter la muqueuse, la muscularis mucosae.

En tant que tissu conjonctif lâche, la lamina propria est constituée en proportions sensiblement équivalentes de cellules (fibroblastes, cellules de l’immunité), de fibres (collagènes) et de substance fondamentale.

Fonctions[modifier | modifier le code]

La lamina propria exerce trois rôles importants :

  1. un rôle mécanique, en soutenant l’épithélium et en permettant à ce dernier de glisser sur les structures plus profondes ;
  2. un rôle nutritif, car c’est à travers elle que passent les nutriments sanguins à destination des épithéliums de surface ;
  3. un rôle de défense, car c’est dans la lamina propria que résident de nombreuses cellules de défense et que se déroulent les réactions inflammatoires.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]