Kungsbacka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kungsbacka
Place centrale avec l'église de Kungsbacka
Place centrale avec l'église de Kungsbacka
Administration
Pays Drapeau de la Suède Suède
Province historique Halland
Comté Halland
Commune Kungsbacka
Paroisse Kungsbacka
Statut de ville XVe siècle
Démographie
Population 19 057 hab. (2010)
Densité 1 901 hab./km2
Géographie
Coordonnées 57° 29′ 00″ N 12° 04′ 00″ E / 57.483333, 12.06666757° 29′ 00″ Nord 12° 04′ 00″ Est / 57.483333, 12.066667  
Superficie 1 002,57 ha = 10,0257 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Suède

Voir la carte administrative de Suède
City locator 14.svg
Kungsbacka

Géolocalisation sur la carte : Suède

Voir la carte topographique de Suède
City locator 14.svg
Kungsbacka

Ville historique de Suède et chef-lieu de la commune de Kungsbacka, Kungsbacka se situe au nord du comté de Halland. En 2010, la ville comptait environ 19 057 habitants (sur les 77 453 de la commune).

Les villes les plus proches sont Göteborg et Mölndal au nord et Varberg au sud.

La ville de Kungsbacka s'étend au-delà du territoire de la paroisse de Kungsbacka.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Koningsbakkae était au Moyen Âge un poste commercial frontalier danois. Elle est mentionnée pour la première fois en 1366 en tant que la fortification de Kungsbackahus, située entre les fleuves Kungsbackaån et Söderån (aujourd'hui Skansen). La date précise à laquelle la ville a reçu sa charte n'est pas connue, mais le premier document officiel la citant en tant que ville date du 13 décembre 1408. Au début du XVe siècle, le roi Jean Ier de Danemark révoqua les privilèges commerciaux de la ville au profit d'Halmstad, mais Kungsbacka les récupèrera en 1582[1].

Lorsque la province du Halland devint suédoise en 1645, Kungsbacka se vit éclipsée par Göteborg, qui attira à la fois les populations et les entreprises. À la fin du XIXe siècle, Kungsbacka était l'une des plus petites villes de Suède, comptant moins de 1 000 habitants.

En 1805, Carl Hårleman décrit la ville, comptant alors 384 habitants, comme une bourgade paysanne sans revenus. Un incendie détruit en 1846 une grande partie de la ville. La ville s'agrandira progressivement par la suite : 620 habitants en 1880, 961 au début du XXe siècle. Vers le milieu du XIXe siècle, le port de Kungsbacka fut rénové, et le commerce maritime (en particulier de bois) prospéra. Durant le XXe siècle, la ville était connue pour ses taxes très basses (en 1931, seule la ville de Djursholm avait des taxes plus basses), ce qui attira beaucoup de retraités nantis[2].

Jusqu'aux années 1960, la ville resta relativement insignifiante. Mais, au fur et à mesure que l'exode urbain prit de l'ampleur dans les années 1970, la ville gagna en importance.

Administration[modifier | modifier le code]

La rivière Kungsbackaån au centre ville de Kungsbacka.

Lors de la réforme des communes de 1862, la ville de Kungsbacka devint le centre de sa propre commune. Elle absorba la ville de Tölö en 1969[3].

D'un point de vue ecclésiastique, la ville faisait parti jusqu'en 2013 de la paroisse de Kungsbacka. Depuis, 2013, les paroisses de Kunsbacka et Hanhals ont été fusionnés. Une partie de la ville appartient toujours à la paroisse de Tölö[4].

Juridiquement, la ville fait partie depuis 1972 de la Cour de Justice de Varberg.

Population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1960 1965 1970 1975 1980 1990 1995 2000 2005
5 097 6 461 9 829 11 986 12 827 14 564 16 359 17 133 17 784
2010 - - - - - - - -
19 057 - - - - - - - -


Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville est jumelée avec :

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Le centre-ville est caractérisé par des bâtiments bas en bois du siècle dernier.

La ville est décomposée en plusieurs quartiers, dont :

Centres commerciaux[modifier | modifier le code]

Le Kungsmässan et le Freeport sont deux grands centres commerciaux connus ; le Kungsmässan a remporté en 2008 le titre de « Centre commercial de l'année ».

Transports[modifier | modifier le code]

La gare de Kungsbacka est le terminus du train de banlieue la reliant à la Gare centrale de Göteborg. La Västkustbanan (ligne de la côte ouest) reliant Lund et Göteborg la traverse en s'y arrêtant.

L'autoroute E6/E20, axe routier principal de l'ouest de la Suède, dessert la ville.

L'aéroport le plus proche est Landvetter, l'un des deux aéroports de Göteborg.

Le port de Kungsbacka sert aujourd'hui principalement à la plaisance.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sv) « Kungsbacka snart 600 år », sur Göteborgs-Posten (consulté le 7 septembre 2006).
  2. (sv) Gunnar Carlquist, Svensk uppslagsbok, vol. 16,‎ 1933, p. 308.
  3. (sv) Per Andersson, Sveriges kommunindelning 1863–1993,‎ 1993 (ISBN 91-87784-05-X).
  4. (sv) « Förteckning (Sveriges församlingar genom tiderna) », sur Skatteverket,‎ 1989 (consulté le 17 décembre 2013).