Kokeshi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kokeshi
Artisan fabriquant une poupée kokeshi

Les kokeshi (小芥子 / こけし?)[1] sont des poupées japonaises originaires du Nord de l'archipel.

Description[modifier | modifier le code]

Kokeshi

Les kokeshi ont été créées il y a 150 ans, par les kiji-shi (en japonais : artisans du bois) dans le nord de Honshū (la plus grande île du Japon), dans la région de Tōhoku. Leur origine remonte à la fin de l'ère Edo, leur fabrication est artisanale. Les kokeshi sont peintes et décorées de fleurs, puis recouvertes de laque. Elles sont à l'origine fabriquées en bois (cerisier, poirier, cornus ou érable). Afin de pouvoir créer une poupée kokeshi, le bois doit être séché pendant 1 an à 5 ans, pour qu'il soit apte à la sculpture.

Au Japon, au début de leur création, ces poupées représentant des petites filles étaient des jouets pour les enfants des paysans ou des souvenirs pour les touristes. Ces poupées japonaises traditionnelles étaient constituées d’une tête et d’un corps cylindrique, symbolisant le vœu et le désir d’avoir un enfant en bonne santé. On compte plus d'une centaine de types de poupées kokeshi.

Cependant, les kokeshi n'ont pas toujours été des jouets pour enfants:

« Il y a bien longtemps, lorsque les gens de son village vivaient encore dans une très grande misère, il pouvait arriver que les femmes tuent leurs propres enfants, juste après la naissance, pour ne pas les condamner à mourir de faim. Pour chaque enfant ainsi tué, on fabriquait une kokeshi, ce qui veut dire 'faire disparaître l'enfant', afin que les gens n'oublient jamais que c'est grâce au sacrifice de ces enfants qu'ils avaient survécu. »[2]

Ces jolies poupées japonaises en bois sont offertes, dans la tradition japonaise, pour déclarer son amitié ou son amour à la personne qui la reçoit.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Le célèbre développeur de jeux vidéo, Shigeru Miyamoto a expliqué que les kokeshi lui ont inspiré la création des Mii, les personnages de la console de jeu Wii.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'utilisation des hiraganas pour écrire le mot "kokeshi" est d'usage, l’orthographe en Kanji étant très peu utilisée.
  2. Y.Tawada, Wo Europa anfangt, Tubingen, 1991, p.83 et suivantes. Je suis redevable de cette indication a Thomas H. Macho) Source: Sloterdijk, P. 1993, Dans un même bateau, Rivages, Paris. p.27.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]