Ivan II Ivanovitch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ivan II de Russie)
Aller à : navigation, rechercher
Ivan II
Ivan II de Russie
Ivan II de Russie
Titre
Grand-prince de Moscou

6 ans, 6 mois et 17 jours
Prédécesseur Siméon Ier de Russie
Successeur Dimitri Ier Donskoï
Biographie
Dynastie Dynastie des Rurikides
Date de naissance
Lieu de naissance Moscou
Date de décès (à 33 ans)
Lieu de décès Moscou
Sépulture Cathédrale de l'Archange-Saint-Michel à Moscou
Père Ivan Ier Kalita
Mère Helena
Conjoint Théodosie de Briansk
Alexandra Vassilievna Veliaminova
Enfant(s) Dimitri Ier Donskoï
Monarques de Russie

Ivan II Ivanovitch, né le , mort le , dit le Débonnaire, fut grand prince de Moscou et de Vladimir de 1353 à 1359.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ivan est le troisième fils d'Ivan Ier Kalita. En 1339, son père l'emmène avec son frère aîné Siméon auprès de la Horde d'or pour les faire accepter par les Mongols, dont ils sont vassaux et collecteurs d'impôts pour les régions de Moscou et de Vladimir.
En 1340, il demeure seul comme otage à la Horde. En 1341, à la suite de la mort de leur père Ivan Ier, il accompagne son frère qui va se faire investir par la Horde d'Or.

En 1353, après la mort de Siméon, de ses deux fils et de son frère André, il va à son tour se faire reconnaître par la Horde d'Or. Ivan II, resté seul héritier de sa famille et devenu grand prince de Moscou et de Vladimir, est un chef moins habile que Siméon Ier. Par bonheur, il trouve l'aide d'Alexis, métropolite de Moscou de 1353 à 1378, lui-même issu d'un famille de boyards et qui possède toutes les qualités d'un homme d'État. Il prend bien en mains les affaires de la principauté. Sous le règne d'Ivan II, débute la lutte avec la Lithuanie alliée à la Pologne. On commence également à battre monnaie à Moscou à cette époque.

Ivan II meurt le et est inhumé dans la cathédrale de l'Archange-Saint-Michel à Moscou.

Postérité[modifier | modifier le code]

En 1341, il épouse Théodosie, fille du prince Dimitri de Briansk, morte en 1342 puis en 1345, une certaine Alexandra, morte en 1364, avec laquelle il a un fils :